Contre-Regards

par Michel SANTO

Ces micro-évènements qui font l’absurdité ou la beauté du monde | Contre-Regard.com

hirondelle-contre-regards-michel-santo


je suis de ceux qui vibrent au micro-évènement d’une hirondelle posée sur un fil électrique à basse altitude, environ trois mètres, et qui se laisse approcher jusqu’à voir sa gorge blanche frémir sous un vent d’ouest de fin d’après midi, sur l’ancien chemin de halage du canal des Deux-Mers, au Somail, ce superbe hameau situé à quelques kilomètres seulement de Narbonne, malheureusement amputé de valeureux platanes rongés par une maladie incurable, qui jusqu’alors offraient aux promeneurs leurs ombres protectrices les jours d’intenses et brûlantes lumières d’été. Un événement qui a du sens car il ajoute à la beauté du monde, tandis que d’autres, me faisait remarquer, Patrick Corneau, hier soir sur ma page Facebook, comme les “faits et gestes médiatisés d’une dame ambitieuse”, en l’occurrence Fleur Pellerin, ne faisaient qu’ajouter un peu plus d’absurdité à ce même monde… Absurdité qui se constate aussi lors de petites scènes de la vie ordinaire dans une petite ville de province et que ne rapportent point ces envahissantes voix médiatiques censées nous informer sur l’état de nos mœurs, de l’humanité et de sa planète. Ainsi ce jour de la semaine dernière où, assis à la terrasse d’un café de la place de l’hôtel de ville, j’ai involontairement assisté à un désolant dialogue entre un affable « touriste » tout en rondeur et un âpre garçon de café de métier au regard dur et hargneux. Bref ! à la courtoise demande du premier de pouvoir disposer d’un cendrier, c’est par une fin de non-recevoir aussi sèche qu’argumentée par un « jetez vos mégots par terre, nous payons la municipalité pour ça ! », qu’il lui fut répondu. Comment dire ! J’ai eu honte. Honte à la vue de ce visage exprimant la surprise et l’incompréhension devant tant de vulgarité présentée à sa face « d’honnête homme » et de ceux qui, notamment, plus généralement, font l’effort de venir rendre hommage à la beauté de cette cité, au sol de sa place centrale pourtant tapissée de sinistres bouts de cigarettes… Oui, Patrick ! vous avez raison ! Ce genre de micro-événement, en effet, ajoute un peu plus à l’absurdité de l’humanité, comme « mon hirondelle » aperçue au Somail, hier, ajoutait  un peu plus à la beauté du monde…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Coumel JF

    |

    Dans ce climat d’hystérie collective qui a occupé et les médias et les citoyens par ricochet tout ce mois d’août, votre article a une fraîcheur et une insouciance qui est la bien venue.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Et vous verrez qu’il passera, contrairement à d’autres dans ce même blog, quasiment inaperçu… Merci, JF Coumel ! Et bonne journée…

      Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Et ceci encore que viens de me donner Patrick Corneau dans son commentaire sur le mur de ma page Facebook: ” Votre hirondelle me fait penser à la rose d’Angelus Silesius : « La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu’elle fleurit,
      N’a pour elle-même aucun soin, – ne demande pas : suis-je regardée ? »
      Et c’est pour cela que nous l’aimons.

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 :  Ça suffit, vraiment ça suffit !

Narbonne ! Municipales2020 : Ça suffit, vraiment ça suffit !

Ça suffit, vraiment ça suffit ! J’entends, sortant de la bouche de prétendants au trône municipal que « Narbonne serait en faillite », « en ruine » ou « en train de mourir ». Et pourquoi pas menacée p[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Nouveau Narbonne      C’est en fin d’après midi que Didier Mouly va présenter la liste des candidats qu’il va conduire en mars prochain pour tenter de conserver son mandat de maire. [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

      le 13 janvier, je titrais un de mes billets : « Narbonne ! Municipales2020 : morne campagne… ». J’avais le sentiment en effet qu’y flottait un air d’aimable c[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : des vélos et du bio pour toutes - les listes !

Narbonne ! Municipales2020 : des vélos et du bio pour toutes - les listes !

Ben ! voilà donc une liste — la sixième — 100% verte. En attendant la septième, rouge et jaune ? Plus de 200 candidats au statut de conseiller municipal : un record ! Pour des élections qui devaient m[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Morne campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : Morne campagne !

  S’il y a une chose dont je suis sûr, la seule, dans cette campagne des municipales, c’est qu’à sa sortie, et quel qu’en soit le vainqueur, on ne se trouvera pas dans la situation politique ubu[Lire la suite]
Ne dîtes plus censeur, mais "lecteur en sensibilité"…

Ne dîtes plus censeur, mais "lecteur en sensibilité"…

              La littérature doit-elle se soucier de ne point heurter la sensibilité des lecteurs ? Aux EtatsUnis, le sujet fait débat et pour évi[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :