Contre-Regards

par Michel SANTO

Christian Bourquin: la fin d’un combat; et qui, à la Région, lui succèdera?

10304800_10152280192914149_8084507787418307177_nLe président du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin, est mort hier , vaincu par une cruelle maladie. Ce combat, il l’aura mené avec courage et dignité. À Christian Bourquin,  nous lui devons le respect que l’on doit à tout homme engagé au service de ceux qui furent ses administrés, à ses proches le soutien moral et le partage de ce qui nous unit en  humanité devant la perte d’un être cher. Sur de nombreux sujets, j’ai exprimé ici, parfois vivement, mes désaccords avec les positions du président de la région Languedoc-Roussillon. Et tout dernièrement encore sur la réforme territoriale où je défendais le projet de fusion du Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées. C’est la vie politique et intellectuelle qui l’exige. Elle se nourrit en effet du mouvement, de la critique et de la contradiction. Ce matin même, elle reprend vite son cours sous le voile de l’émotion et  nombre d’élus de la région regardent déjà l’avenir en se posant une seule question: qui sera le prochain président? Je n’ai évidemment pas la réponse, seulement quelques éléments d’appréciation qui prennent en considération la fusion avec Midi-Pyrénées  comme acquise- sauf accident politique majeur au plan national . Dans ce contexte , une candidature de compromis, à gauche, me semble nécessaire, qui nous sorte d’un combat idéologique et politique improductif avec le président de l’agglomération de Montpellier , Philippe Saurel;  une candidature qui serait aussi  déliée de toute solidarité de clan, territorial ou personnelles et déontologiquement exemplaire; une candidature enfin portée par un homme lié  par son travail au sein de l’exécutif régional à la mémoire de Christian Bourquin et qui n’ait d’autre ambition que de réussir une transition institutionnelle politiquement difficile . Dans les trois premiers vices-présidents de la Région proches de Christian Bourquin, un seul présente un  profil réunissant ces caractères. La pudeur qui sied aux circonstances m’interdit de le citer, même si je sais que celui dont on va honorer la mémoire n’y verrait rien d’offensant . La vie politique, comme la vie tout court, n’est elle pas faite d’une succession de transmissions?…

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Ingrid

    |

    Oui

    J’ose espérer que Christian BOURQUIN avec ceux qui l’entouraient à la Région, auront anticipé, préparé cette ‘transition’… : la Région n’a pas besoin de conflits d’hommes, voire de clans.

    Reply

  • dani7

    |

    Politique ou pas l’heure est au recueillement …laissez le temps au temps …

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      J’ai essayé de respecter ce que l’on doit à cet homme et à ses proches, tout en levant le voile sur ce qui dès la première minute de l’annonce de son décès agitait les esprits de tous nos conseillers régionaux, notamment. Croyez moi ! Et si , contrairement, à la presse régionale, des noms sont cités pour lui succéder , par pudeur, je me suis contenté de brosser le portrait de celui, bien connu dans la Narbonnaise, qui administre votre cité Dani… Je crois que cela n’a échappé à personne !

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

    Plus on se rapproche des élections municipales, plus la réflexion collective, au sein du conseil communautaire de l'Agglo, comme chez les élus de la Ville de Narbonne, semble pro[Lire la suite]
Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

            Les touristes sont venus plus nombreux encore que l'année dernière dans le coeur de ma petite ville ; et nos élus de vanter l'excellence de le[Lire la suite]
Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

          Ces socialistes sont décidément impayables. Dimanche, par la voix d’Éric Andrieu, député européen et ancien premier secrétaire de la fédération de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :