Contre-Regards

par Michel SANTO

Est-il encore possible de faire campagne?

Pourquoi n’est-il plus possible de faire campagne en France? Comment  imaginer en effet une concurrence programmatique gagée sur croissance et dépenses publiques dans un contexte où la perte du triple A de la France ferait exploser le plan de sauvetage de la Grèce et conséquemment l’Euro? L’analyse de Jean Marc Daniel:

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Bernard de Vargas

    |

    Bien (et juste) vu mais cela n’est pas nouveau. Depuis 1981, il me semble que la plupart des Français ont bien compris que les promesses éléctorales n’engagent que ceux qui y croient. Le
    programme économique de F. Mitterrand avait été abandonné au bout de 2 ans face à la réalité. 

    Concernant le AAA de la France, il n’échappe à personne que « la mise sous surveillance » a été annoncée au lendemain de la primaire socialiste pour la simple raison, qu’après la perte du AAA
    américain en Juillet, la plupart des observateurs s’accordaient sur le fait que les agences de notations auraient dû dégrader également celle de la France. Mais ce faisant, le gouvernement aurait
    du prendre immédiatement des mesures par trop impopulaires pour assurer sa reconduction en 2012. Pouvoirs politiques et pouvoirs de l’argent se rejoignent pour se proteger mutuellement. 
    Après la primaire et le fait quasi acquis de F. Hollande sera le prochain président, les agences annoncent la mise sous surveillance du AAA Français. Obligeant ainsi le PS à la prudence extrème
    sur ses annonces concernant l’économie.

    Il est clair que dans ce schéma, l’économie sera la grande absente de la campagne car elle n’est plus du ressort des politiques « traditionnels ». Mais je doute que cela suffise à empêcher la perte
    du AAA dans les 6/8 mois qui viennent. 

    Il est interessant de remarquer que ce reportage a été fait avant l’annonce du référendum Grec. On voit bien la levée de boucliers générale tant chez les gouvernants européens que les grands
    groupes industriels et commerciaux que cette annonce a provoqué.
    Le gouvernement Grec va redonner la parole au peuple et là; quoi que M. Papandreou en dise, son peuple va probablement rejeter l’euro et l’europe. Ce serait un signal fort pour les autres
    peuples. Une sorte de printemps des peuples européens rejetant leurs gouvernants… et le reste.
    N’oublions pas qu’il existe un précédent dont peu de gens parlent: l’Islande. 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

L'indépendant était avec la Région en direct de las Vegas !

L'indépendant était avec la Région en direct de las Vegas !

    Samedi 13 janvier, page 19 de l'Indépendant : "Interview de la Vice-Présidente de la Région Occitanie, chargée de l’économie", madame Nadia Pellefigue (article complet en cliquant[Lire la suite]
Narbonne la romaine ! Silence, on creuse !

Narbonne la romaine ! Silence, on creuse !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :       Voir le billet consacré à ce sujet en cliquant sur (ici)   Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus.[Lire la suite]
« Territoires d’innovation de grande ambition (TIGA) » : Littoral +, de la Région Occitanie, dans la liste des 24 lauréats

« Territoires d’innovation de grande ambition (TIGA) » : Littoral +, de la Région Occitanie, dans la

  Le Premier ministre a annoncé le 04/01/2018 la liste des 24 lauréats de l’appel à manifestation d’intérêts de l’action « Territoires d’innovation de grande ambition (TIGA) » du Programme d[Lire la suite]