Contre-Regards

par Michel SANTO

Jack Lang? Une image d’Epinal!

Images d'Epinal

En ces lendemains de fêtes de la musique, comment ne pas se réjouir, tout de même, de la chute, à Epinal, de celui qui, autrefois, inventât ce viol festif et moralisé. En hommage à ces valeureux combattants vosgiens de la dignité offensée, ce texte de Philippe Murray:

 

 

 […]Notre monde est le premier à avoir inventé des instruments de persécution ou de destruction sonores assez puissants pour qu’il ne soit même plus nécessaire d’aller physiquement fracasser les vitres ou les portes des maisons dans lesquelles se terrent ceux qui cherchent à s’exclure de lui, et sont donc ses ennemis. A ce propos, je dois avouer mon étonnement de n’avoir nulle part songé, en 1991, à outrager comme il se devait le plus galonné des festivocrates, je veux parler de Jack Lang ; lequel ne se contente plus d’avoir autrefois imposé ce viol protégé et moralisé qu’on appelle Fête de la Musique, mais entend s’illustrer encore par de nouveaux forfaits, à commencer par la greffe dans Paris de la Love Parade de Berlin. Je suis véritablement chagriné de n’avoir pas alors fait la moindre allusion à ce dindon suréminent de la farce festive, cette ganache dissertante pour Corso fleuri, ce Jocrisse du potlatch, cette combinaison parfaite et tartuffière de l’escroquerie du Bien et des méfaits de la Fête. L’oubli est réparé.[…] 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    raynal

    |

    J’aurais voulu dire mieux , mais, derrière Muray je ne peux pas….

    L’ineffable Jack…Le symbole sur pattes de l’imposture faite politicien…

    L’homme qui leche plus vite que son ombre….

    Notre reconnaissance totale aux electeurs des Vosges qui ont renvoyé cet ectoplasme a une retraite certes imméritée tant sa somme de travail effectif fut légère mais qui va nous epargner
    dorénavent la vue de son hypocrisie pateline et onctueuse ainsi que son phrasé de vendeur de cravates .

    PS: Toujours aussi belles, les Albères ?

    A toi.

    Reply

  • Avatar

    claude

    |

    MERCI++ à Phillipe Murray et à vous Michel SANTO de vouer aux gémonies, l’auteur frelaté et ses inventions malsaines et malfaisantes.

     Carnaval oui, mais celui de Venise  ,avec Bucentaure et la musique du divin Claudio

     cela vous a tout de même une autre gueule que cette bouille de bruits et de laideur 

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Tu es revenu en pleine verve. Quel punch Jacques! A son actif cependant, si je puis dire, cette découverte, cet havre de paix dans les Albères, que je te recommande: le relais des chartreuses.
    Durant mon court séjour: lectures , promenades jusqu’à LLansa et Cadaqués… et Céret..; Bien à toi

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

     Murray est vraiment le meilleur antidote intellectuel à toute cette ” sauvagerie ” qui nous assaille. Bien à vous Claude!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :