Contre-Regards

par Michel SANTO

L’identité romaine de Narbonne n’existe pas !

 

ils-sont-fous-ces-romains.gif

 

 

La presse locale de ce matin rend compte des résultats d’une étude réalisée ( par qui au fait , et à quel prix ? ) sur l’offre et l’image touristique de Narbonne. Rien pour me surprendre, puisqu’elle valide ce que j’écrivais en décembre 2009 ( ! ), à savoir que son identité romaine  n’existait  pas dans l’esprit de ses visiteurs. En effet, disais je :  » Si la romanité de Narbonne est bien avérée au plan historique, son patrimoine antique réel, lui, est malheureusement très pauvre. Il se résume en une collection de « pierres », certes intéressante, mais qui ne saurait rivaliser avec « la maison carrée » et « les arènes » de la préfecture nîmoise: des trésors qui illustrent tous les livres d’histoire de la planète traitant de la période romaine. S’il doit donc se faire un musée de la romanité en Languedoc-Roussillon, c’est bien dans la capitale gardoise . Narbonne, a bien d’autres atouts, avec notamment son ensemble monumental autour du « palais des archevêques ». Un « bijou » négligé,  mal entretenu et insuffisamment mis en valeur. Alors, plutôt que de courir à grands frais après une « romanité » qui jamais ne pourra rivaliser avec celle de Nîmes, nos élus seraient plus avisés de concentrer leurs énergies intellectuelles, politiques et financières sur le cœur de ville narbonnais . « 

Fallait-il donc consacrer autant de ressources intellectuelles (!) et financières pour se rendre à cette évidence ? C’est dire l’urgence, maintenant que le Musée Régional de Narbonne Antique ( MURENA ) a été lancé par la Région dans un quartier périphérique de la ville – et pas encore sorti de terre – à repenser ses futures  relations , disons culturelles et urbaines, avec son centre historique et son ensemble monumental. Ce qui ne fait aucun doute à présent, pour ceux qui voulaient se persuader du contraire, à gauche et à droite , c’est qu’il est vain de  concurrencer Nîmes sur le thème de  » l’identité romaine « . Le chantier est ouvert…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Oui Alexandre ! Saintes est plus romaine que Narbonne… Et ces images me rappellent un agréable séjour dans cette belle région… Bien à toi et à ta petite famille. Bien amicalement !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
Le nouvel ordre moral.

Le nouvel ordre moral.

Extrait du "Le nouvel ordre moral" par Christophe Carraud, qui signe, hélas !, le dernier numéro (le 47) de la Revue Conférence : "De même que la propagande va avec le repli (des années noire[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :