Contre-Regards

par Michel SANTO

Les préfets sonnent le tocsin!

Unknown.jpeg

 

Le secrétariat général du Ministère de l’Intérieur, dans sa note de synthèse  sur le climat économique et social, datée du 25 octobre dernier, fait observer que   » Les préfets appellent l’attention sur la difficulté qu’ont les élus et les corps intermédiaires à produire du sens et donner confiance (…) « . Ce climat de pessimisme et de défiance alimente le discours des extrêmes sur l’impuissance des pouvoirs publics.» Produire du sens et donner confiance ! Voilà qui donne tout son sens en effet à la situation dans laquelle nous nous trouvons. Alors deux questions seulement. La première ! Qui peut croire qu’en orientant le débat politico-médiatique vers l’imaginaire danger raciste et fasciste, l’exécutif et sa majorité aurait enfin trouvé ce qui  » donnerait sens  » à leur politique ? Et la seconde ! Crois-t-on vraiment qu’en  « stigmatisant », comme Pierre Mathis dans son édito de l’Indépendant de ce jour «  une certaine France à la fois frustrée, inquiète et poussiéreuse » dans laquelle le fait d’être un « homme, blanc et hétéro ne protège de plus rien « , va redonner de la confiance au pays ? Déjà  » l’affaire Léonarda  » avait renforcé l’idée que le pouvoir et les médias se concentraient sur une question à des  »  années lumières  » de leurs préoccupations; et je crains fort que cette nouvelle séquence ne fasse qu’exacerber ce sentiment d’abandon tout en consolidant les extrémismes de tout bord. À lire et entendre journaux et radios ce matin, en effet, plus qu’une absence de sens, c’est le désarroi qui me semble désormais remplir seul les esprits de ceux qui nous gouvernent et font l’opinion. De quoi faire tomber les digues ! On ne manipule pas les symboles dans une telle situation sans courir le risque qu’ils vous reviennent en  » sens  » contraire… On y est !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

      Je ne connais pas ce monsieur El Assidi (dont la notoriété ne tient qu'à son statut de légataire universel de Charles Trenet), mais son rabachage perpétuel et plaintif [Lire la suite]
Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

            La quatrième de couverture de ce petit livre de Joël Baqué : "la mer c'est rien du tout"  (99 pages) édité chez P.O.L (excellente maison d'édi[Lire la suite]
Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

          Le projet de création d’un "Grand Port" à Port La Nouvelle projeté par la Région Occitanie et soutenu par le Grand Narbonne est entré dans une phase[Lire la suite]
Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein des partis et associations de gauche…

Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein de

      Une nommée Maryam Pougetoux a donc été élue représentante des étudiants à l’Université Paris IV pour y représenter l’UNEF. Depuis, elle occupe dans les médias et les ré[Lire la suite]
Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

      Je m'oblige à regarder les JT et les publicités qui les suivent pour ne pas me couper définitivement de cet "esprit public" modelé quotidiennement par leurs créateurs. [Lire la suite]
La tentation scissionniste chez les Radicaux fusionnés, fera-t-elle long feu ?…

La tentation scissionniste chez les Radicaux fusionnés, fera-t-elle long feu ?…

  Il y a chez nos "Radicaux" une culture de la scission-fusion qui n'est pas sans rappeler celle, quasi génétique, de la mouvance trotskiste :  la Révolution permanente, j'entends celle du c[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :