Contre-Regards

par Michel SANTO

La gauche sans voix?

Bon édito de Joffrin dans Libération d’aujourd’hui. Extrait: « Sarkozy est-il ultralibéral quand il fait sauter sans hésitation la plupart des normes monétaires et budgétaires en vigueur ? En caricaturant l’adversaire, on se caricature soi-même…
Les idées sociales-démocrates, donc, tissent les discours et, en partie, l’action de partis estampillés clairement à droite. Du coup, la gauche de gouvernement, déjà usée par les compromis pratiqués lors de ses passages au pouvoir, se retrouve sans voix, sur la scène publique comme dans les urnes. Son programme historique a été réalisé pour l’essentiel : elle n’en a plus. C’est la raison profonde de la crise structurelle des socialistes européens. Quel est désormais leur projet de société ? Leur mission historique ? Difficile à dire. D’autant que la montée des cultures politiques écologique et altermondialiste leur a ravi le flambeau de l’utopie concrète qui était leur raison d’être. L’écologie propose un autre modèle de développement ( Note perso:ce qui reste à démontrer, car pour l’essentiel, et Mélenchon et les communistes ont raison, les principaux leaders de ce mouvement sont de culture  » libérale « . Ils représententent assez bien les nouvelles classes moyennes aisées et cultivées. Et nul doute que Sarkozy va appuyer là, dans sa deuxième partie de mandat… On n’a pas fini de voir le paysage politique bouger…) . Dans les luttes sociales comme dans les élections, c’est une concurrence redoutable: on l’a vu dimanche dernier avec la soudaine percée de la liste Europe Ecologie. »

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

      Narbonne fut grande, capitale aussi d'une vaste province romaine. Elle ne l'est plus depuis des lustres et ne le sera plus jamais. Ce qui ne l'empêche pas d'honorablement t[Lire la suite]
Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

      Bon ! je ne vais pas en rajouter à la "déferlante" de féroces critiques qui s'abattent sur Laurent Wauquiez depuis sa désormais célèbre conférence donnée dans une "gran[Lire la suite]
Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

      À La fin des années 1970, Tout va mal dans la vie de Paul Auster. Son mariage se déglingue ; l’argent manque, l'inspiration et la force d’écrire des fictions, aussi. Il[Lire la suite]