Contre-Regards

par Michel SANTO

La Grèce est-elle l’avenir de la France?

« Nous revenons… au Moyen Age. » nous dit J. Marc Vittori dans son excellent éditorial des « Echos ». Un Moyen Age où les Etats, jusqu’au XVII e siècle, étaient des emprunteurs comme les autres et qui, pour faire la guerre, avaient besoin d’argent. Un argent qu’ils payaient très cher à leurs créanciers car ils faisaient souvent défaut. Nombre de rois y ont perdu leurs terres ou leur trône.Et c’est pour mettre fin à cette impéritie qu’est née la démocratie parlementaire. Les dépenses, emprunts, dettes et recettes relevant depuis de la seule responsabilité du peuple et non du Roi.
Mais si, depuis, nous vivions avec l’idée que les Etats ne pouvaient pas faire faillite,la situation financière de la Grèce vient de la faire exploser. Les Etats sont désormais des emprunteurs comme les autres auxquels il peut arriver, comme au Moyen Age, que les marchés comme les peuples ne leur fassent plus confiance pour cause de mensonges et d’incompétence.
Les prêteurs attendent donc des Etats une plus grande solvabilité qui passe nécessairement par la mise en oeuvre d’efforts colossaux afin de rétablir des finances publiques dramatiquement déséquilibrés. Et ce dans un contexte où les dépenses de retraite et de santé vont fortement augmenter dans les prochaines années.
Les gouvernants sauront ils les faire accepter à leurs électeurs ? A entendre ceux d’aujourd’hui et ceux qui prétendent leur succéder demain on peut en douter.
Pour l’heure, c’est la Grèce qui est placée sous tutelle. Mais rien ne nous garantit que nous ne le serons pas un jour… On en imagine les conséquences dans une France où plus de 50% de la richesse produite est contrôlée et redistribuée par l’Etat !
Dans notre beau pays, qui est aussi celui de Descartes, on dit, paradoxalement, que les réformes s’engagent toujours au bord de l’abîme… La Grèce nous en indiquant le chemin, il serait sage de nous arrêter pour ne pas demain la suivre…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

On l’oublie , mais Benoît Hamon fut le candidat choisi par les socialistes, les radicaux et une partie des Verts pour les représenter à la dernière « présidentielle ». Il était le candidat issu du[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un café chez E…

Scène de la vie narbonnaise : un café chez E…

9h 30 chez E… Je m’installe dans un coin de la salle, face au comptoir, et commande un café – la spécialité de la maison ! Seul à ma table, l’autre déserte, j’occupe tout  ce petit espace avec un [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :