Contre-Regards

par Michel SANTO

La Salanque dresse le procès des Corbières !

seb-contre-regard

Illustration de SEB dans l’Indépendant.


Dans un précédent billet, je rapportais les « coups de gueule » des élus et des salariés de la communauté de communes Salanque-Méditerranée qui, après une publication de bans estivale dans laquelle était annoncée l’union de leur collectivité avec celle des Corbières, ne voulaient plus entendre parler, à leur dire, de cette épousée cathare aux trop nombreux vices cachés.

Manifestations, pétitions, placards publicitaires, du côté catalan, comme je le précisais, n’ont pu faire changer d’avis les deux préfets de l’Aude et des P.O, et le mariage, forcé, est donc, depuis le premier janvier, consommé. Son premier président, pendant les six premiers mois, sera le doyen d’âge José Puig ; le même qui présidait la Salanque et qui, depuis des mois, menait le combat pour éviter ces épousailles. Fidèle à ses convictions, si on peut dire, – les catalans sont têtus – il a présenté, dans l’Indépendant de dimanche dernier, une “feuille de route” adressée en vérité à ses seuls partenaires audois, qui ressemble plutôt à une déclaration de guerre qu’à une manifestation “d’amour”. En leur demandant des comptes, en tout cas des explications, sur un ton accusatoire sans équivoque possible. « Je ne comprends pas que nous fonctionnons de notre côté avec 52 salariés pour 16 000 habitants, et que Corbières, soit moins de 4 000  habitants, ait 98 agents. »… « Tout marche à la 6-4-2 dans cette communauté audoise. Il y a un directeur des services, un directeur adjoint et un troisième que tout le monde appelle le fantôme car on ne l’a jamais vu. »… «On nous annonce un trou financier de 100 000 €, … mais on est en réalité au-delà ». Et d’annoncer la couleur (rouge !) : « Toutes les communes audoises devront se doter d’une comptabilité analytique afin d’avoir une vision claire des finances. » Boum ! On imagine d’ici dans quelle ambiance se tiendront les prochaines séances de cette nouvelle intercommunalité. D’autant que le Puig en question, s’il n’était pas suivi par une majorité de ses élus, a tout simplement averti qu’à 71 ans « il avait autre chose à faire”. Et qu’il partirait, sans doute pour rejoindre la métropole de Perpignan. Curieusement, les « cathares » concernés ne « pipent mot ». Éteints ! Comme si le feu de la critique passait au-dessus de leurs têtes. Bref, on n’a pas fini d’entendre parler de ce mariage qui pourrait bien se conclure, assez vite, par un bel enterrement…

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    SP

    |

    “Les hommes d’une imagination forte parlent avec une autorité despotique ; les ignorants et les faibles écoutent avec une admiration servile ; les bons esprits examinent”
    CQFD
    Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Énigmatique commentaire ! Comment donc l’interpréter ?

      Reply

      • Avatar

        SP

        |

        Du haut de leur citadelle, les bons esprits “cathares” examinent ces gesticulations autoritaires avec sagesse et recul…

        Reply

        • Michel Santo

          Michel Santo

          |

          Parfait, si vous me le permettez !

          Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :