Contre-Regards

par Michel SANTO

La Salanque dresse le procès des Corbières !

seb-contre-regard

Illustration de SEB dans l’Indépendant.


Dans un précédent billet, je rapportais les « coups de gueule » des élus et des salariés de la communauté de communes Salanque-Méditerranée qui, après une publication de bans estivale dans laquelle était annoncée l’union de leur collectivité avec celle des Corbières, ne voulaient plus entendre parler, à leur dire, de cette épousée cathare aux trop nombreux vices cachés.

Manifestations, pétitions, placards publicitaires, du côté catalan, comme je le précisais, n’ont pu faire changer d’avis les deux préfets de l’Aude et des P.O, et le mariage, forcé, est donc, depuis le premier janvier, consommé. Son premier président, pendant les six premiers mois, sera le doyen d’âge José Puig ; le même qui présidait la Salanque et qui, depuis des mois, menait le combat pour éviter ces épousailles. Fidèle à ses convictions, si on peut dire, – les catalans sont têtus – il a présenté, dans l’Indépendant de dimanche dernier, une « feuille de route » adressée en vérité à ses seuls partenaires audois, qui ressemble plutôt à une déclaration de guerre qu’à une manifestation « d’amour ». En leur demandant des comptes, en tout cas des explications, sur un ton accusatoire sans équivoque possible. « Je ne comprends pas que nous fonctionnons de notre côté avec 52 salariés pour 16 000 habitants, et que Corbières, soit moins de 4 000  habitants, ait 98 agents. »… « Tout marche à la 6-4-2 dans cette communauté audoise. Il y a un directeur des services, un directeur adjoint et un troisième que tout le monde appelle le fantôme car on ne l’a jamais vu. »… «On nous annonce un trou financier de 100 000 €, … mais on est en réalité au-delà ». Et d’annoncer la couleur (rouge !) : « Toutes les communes audoises devront se doter d’une comptabilité analytique afin d’avoir une vision claire des finances. » Boum ! On imagine d’ici dans quelle ambiance se tiendront les prochaines séances de cette nouvelle intercommunalité. D’autant que le Puig en question, s’il n’était pas suivi par une majorité de ses élus, a tout simplement averti qu’à 71 ans « il avait autre chose à faire ». Et qu’il partirait, sans doute pour rejoindre la métropole de Perpignan. Curieusement, les « cathares » concernés ne « pipent mot ». Éteints ! Comme si le feu de la critique passait au-dessus de leurs têtes. Bref, on n’a pas fini d’entendre parler de ce mariage qui pourrait bien se conclure, assez vite, par un bel enterrement…

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • SP

    |

    « Les hommes d’une imagination forte parlent avec une autorité despotique ; les ignorants et les faibles écoutent avec une admiration servile ; les bons esprits examinent »
    CQFD
    Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Énigmatique commentaire ! Comment donc l’interpréter ?

      Reply

      • SP

        |

        Du haut de leur citadelle, les bons esprits « cathares » examinent ces gesticulations autoritaires avec sagesse et recul…

        Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :