Contre-Regards

par Michel SANTO

Lamy de Montebourg !

 

 

 

MONTEBOURG24.jpg

 

Le « jeune » Montebourg bat toujours le tambour de la  vieille gauche dans un gouvernement qui manifestement s’en bat les flancs. Et tous les jours sur les ondes, il nage à contre-courant; ses amis passant leur temps à modérer ses emportements. Nationalisations totales ou partielles, muraille de Chine protectionniste, dévaluation de l’Euro…, c’est une  guerre de tranchée qu’il mène contre Hollande et sa majorité. Sait-il que les primaires sont depuis belle lurette finies et qu’à présent il lui faut gouverner comme Chevènement le prescrit : « Un ministre ça ferme sa gueule. Si ça veut l’ouvrir ça démissionne. » Visiblement il s’en bat l’œil et n’en a pas envie ! Comme le lui dit Pascal Lamy , de GPS il faudrait changer, pour naviguer dans une économie mondialisée.  La France, en effet, n’est pas « un îlot de bonheur provisoire dans un monde de catastrophes » professe-t-il. Si elle a des problèmes, on ne peut pas en déduire que c’est le monde qu’il faut changer, et l’Allemagne pour commencer. Savoir où le bât blesse plutôt que de battre l’air ! La leçon de Lamy sera-t-elle entendue par ses amis socialistes, comme lui ? A lire Le Guen, député de Paris, dans le Figaro ce matin, battre sa coulpe et promouvoir le passage à 62 ans de l’âge de la retraite dès 2015, on se dit que le temps de la désillusion et des déceptions va s’aggraver. Reste une question : Montebourg et les siens vont-t-ils encore, contre Hollande et son gouvernement, battre  campagne  longtemps? L’heure de vérité approche Arnaud! N’entends tu pas le vol sourd des corbeaux au dessus de ta tête ? Et si tu tombes, un Lamy sortira bien de l’ombre…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • pibouleau

    |

    Il est clair que la stratégie des Montbourgeois (!) est vouée a l’échec. Flan gélatineux est partisan affiché d’une politique « social libérale » Les larmoiements de Lamy sur l’état de notre
    conomie ne doivent pas nous leurrer. Si austérité il doit y avoir (c’est a discuter) c’est au haut du panier a trinquer en priorité. Nombre d’économistes tirent la sonette d’alarme : la politique
    actuelle nous mène a la catastrophe

    Il faut donc changer : sortir de l’euro et de l’Europe, dévaluation, partage du travail

    anecdotique mais symbolique : resserrer l échelle des salaires, limiter les hauts salaires, lutte contre la fraude fiscale des grossqes entreprises

    bref une politique authetiquement de gauche

    Ce pouvoir va a l’échec c’est clair

    Quand les français vont -ils réagir ?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

          J'apprends que l'Agence de Développement Touristique de l'Aude veut repenser son "marketing" de la "destination Aude" (Passons sur ce langage de com[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature"           Vous pouvez agrandir l'image en cl[Lire la suite]
Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]