Contre-Regards

par Michel SANTO

Le député au béret basque chez les « intellos » de France Culture !

 

jean-lassalle-1428504-jpg_1313682-565x250.jpg 

Jean Lassalle, député au béret basque bien connu, était sur France Culture ce matin;reçu par  des représentants de cette élite médiatique, dénoncée peu avant par B. Couturier, si loin de ses préoccupations et de son mode de vie. Ils avaient cependant fait l’effort de le recevoir à la terrasse d’un café. Ça se sentait ! Il faisait froid, et ça faisait peuple . Bref ! Lasalle termine sa longue marche et compte remettre à qui de droit, donc au président de la République et au Premier ministre, un rapport qui serait à sa modeste échelle l’équivalent de ce que furent les cahiers de doléances adressés au roi de France. Eh bien! à l’écouter ce matin, je dois avouer n’avoir entendu que des banalités dans le style de Jean Pierre Pernaud dans son journal de 13 heures. Le bistrot du village et le bureau de la Poste qui ferment, le canton qui disparaît, la maternité du coin déplacée etc, etc … Le procès de l’Europe et de ses normes, celui de la décentralisation et de ses féodalités;  le désir d’un retour de l’Etat jacobin et intègre aussi … Le tableau d’une France âgée et rurale qui, d’une certaine façon , n’est plus dans le monde, loin, très loin de centres urbanisés et jeunes  qui , à l’inverse,  y baignent, ouverts aux vents des nouvelles technologies et de la mondialisation. Comment dire enfin cette gêne à l’écouter face à des intellectuels dont je ne pouvais me défaire de l’idée qu’ils «  sonnaient » faux. Je ne suis pas allé jusqu’au bout… Pourquoi  donc ce sentiment de honte m’a-t-il envahi tout à coup ? Sans doute parce que je ne pouvais croire une seule seconde à la sincérité des hôtes de Monsieur Lassalle ! À tort assurément…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Narbonne : Municipales2020 ! Où il est question du RN, de Nouveau Narbonne… et de LREM…

Narbonne : Municipales2020 ! Où il est question du RN, de Nouveau Narbonne… et de LREM…

      Après m'être intéressé au côté gauche sur l'échiquier politique local, et pour répondre aux questions d'un ami, comment se présente donc les forces en présence, du côté droit,[Lire la suite]
700 grandes entreprises mises en demeure par les investisseurs d’être plus transparentes sur leur rôle environnemental

700 grandes entreprises mises en demeure par les investisseurs d’être plus transparentes sur leur rô

  Très intéressant "papier" signé Ludovic Dupin, publié dans Novethic, qui démontre que, contrairement à ce qui est habituellement diffusé dans les médias, l'économie de marché, n'est pas,[Lire la suite]
Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]