Contre-Regards

par Michel SANTO

Les « Humeurs de Narbonne et d’ailleurs » de Patrick Nappez.

cover_nappez_recto-2

 
 

Qui ne connaît  Patrick Nappez, à Narbonne précisément, où il a dirigé, entre septembre 2001 et juin 2008, la rédaction du Midi Libre. Sa haute taille, son profil aux traits acérés et son petit catogan étaient craints aussitôt qu’aperçus dans les conférences de presse données par les notables du petit « mundillo » narbonnais.

De ce rituel convenu où la vérité d’un projet ou d’une intention, surtout politique, est souvent masquée par une couche de « com » dont les concepteurs espèrent la reprise dans les journaux du lendemain, il savait en tirer la substance profonde. Et ces chroniques et billets d’humeur, quasi quotidiens, étaient attendus avec inquiétude par les personnalités concernées, et plaisir par les amateurs de « petites proses ». Pour qui veut comprendre ce qu’était « l’atmosphère » de notre petite cité durant cette période, un recueil de 150 de ses chroniques et billets d’humeur est désormais disponible. Les éditions l’An Demain ont eu en effet la bonne idée de les réunir dans un livre en vente dans la librairie du même nom. Les « vieux » Narbonnais, comme les nouveaux arrivants, pourront ainsi se régaler de ces textes courts, secs et parfaitement calibrés de Patrick Nappez où l’élégance de la forme, variant selon son humeur, acides ou drôles, ne cède en rien à la critique salutaire de l’air du temps. Un dernier mot enfin! Patrick Nappez est un homme de conviction. C’est dire que ses « vérités » rassemblées en quelques mots  peuvent échauffer ou éclairer certains de ses lecteurs. Mais là n’est pas l’essentiel !  Seuls comptent la sincérité du moment et le talent de plume. On l’aura compris, j’aime les impertinents…


«Humeurs de Narbonne… et d’ailleurs». Chroniques et billets aigres-doux. Patrick Nappez. 176 pages  14,8 x 21 cm. Prix : 12 euros. Éditions L’An Demain. Livre disponible dans les librairies et la plupart des dépôts de presse de la ville.

 
 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Les grandes manoeuvres sont engagées sur le flanc gauche de LREM…

Les grandes manoeuvres sont engagées sur le flanc gauche de LREM…

    Dans le Midi Libre de ce jour, Bernard Cazeneuve, l’ancien Premier ministre de François Hollande, dit notamment ceci  : « La gauche a elle aussi été rongée par l’égotisme. Elle s[Lire la suite]
Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

        À quelques jour des élections européennes la situation est désormais claire : l'objectif visé par les partis nationaux est moins de présenter un programme crédibl[Lire la suite]
Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

      C’était je ne sais plus quel jour de la semaine passée où un froid soleil magnifiait la place de la Voie Domitienne. Un couple dont la langue signalait une origine mani[Lire la suite]
Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

      Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier, des martinets  signaient de noires arabesques. Plus bas, des hirondelles virevoltaient j[Lire la suite]
Mais qui parle enfin d'Europe !

Mais qui parle enfin d'Europe !

      Finalement l'Europe n'est pas le sujet de cette campagne électorale. Partis et Médias rejouent vainement la présidentielle. Et la seule question posée est qui de Macron ou [Lire la suite]
Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Aux aurores, fou rire, en apprenant que le Grand Narbonne, devenu « territoire d’industrie », alors qu’il n’en possède pas, se lançait dans une opération pilote : "adoptez deux poules et réduisez vos[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :