Contre-Regards

par Michel SANTO

Mémé, son majordome et petit Nicolas. ( Pastiche )

 

 

imgres-copie-28.jpeg

 

 


 

Vraiment! Pas sympa, ce Gentil ! Quel foutu nom… C’est Justice, qu’il aurait du s’appeler. Raide il est, ce zigue !… Comme elle !  Sarko, voulait se payer cette engeance ?  Un Gentil veut sa tête ! Ses amis le crient… Pas accros, les gazettes!… Elles flairent l’entourloupe. La peur de Marine ? Bof ! Le pauvre Cahuzac? Hum! Enfin, moi, ce que j’en dis ! Quelle rigolade… Non, sérieux, le Président en détrousseur de mémés ! Ah, ah ! Il fallait oser. Un vampire! DSK doit se marrer… Les mémés, pas son genre ! Quoique… Chez les ricains, c’est le sexe qui fait flipper. En Gaule, le « blé » ! Un pays de curés…Normal ! Aux US, on fouille dans les culottes… Chez nous, on ” fait les poches ” L’argent pue… Ouais ! chez les autres…Ce Sarko ! S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer. Non? Tout cela finira en quenouille. On le sait ! On le sait, mais on s’en fout ! Dieu qu’on se marre ! Ah, Ah…c’est Rameaux! Guignol’s band, te dis je ! Il pleut… Rions !…

 

 

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    pibouleau

    |

    Du Quevedo dans le texte

    et en + ref à Céline

    alors là suis soufflé (quoique asthmatique !)

    Mais bien sur que le nain a vampirisé Mémère Diams. Ils otn été tellemetn nombreux. J’en aurai fait de même

    uen chose m  ‘interpêlle : “curé. (‘suivi d’un point puis) Normal”

    dois je faire le rapprochement curé et normal. Auquel cas tu es Michel d’une “ouverture” d’esprit qui m’emeut

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Ah! en voilà un qui à des lectures…

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    E X C E L L E N T

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël aussi. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandises, le même fond "musical[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :