Contre-Regards

par Michel SANTO

Mes Contre-Regards de la semaine sur Grand Sud FM (20 décembre 2014: deuxième partie)

santo grand sud fmDans cette deuxième partie de l’émission de Radio Barques du 20 décembre, il est question du Pont de Carcassonne et du « conflit »  opposant Didier Mouly, le maire  de Narbonne, et Monsieur Julès, son conseiller municipal membre de sa majorité…
Lire

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Baquerin Marcel

    |

    Il ne faut surtout pas oublier que Mr Jules a en d’autres temps proposé sa participation dans la liste PS de Bascou et aussi dans la liste FN de Soulié.Il veut être élu à tout prix.Ce n’est pas tellement de participer à la gestion de la ville de Narbonne qui l’intéresse mais seulement ses ambitions personnelles.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je n’ai pas à défendre Monsieur Julès, mais je note qu’en acceptant une place aussi éloignée dans la liste de Didier Mouly, on peut difficilement prétendre qu’il a été motivé seulement par des ambitions politiques. Ou alors ses ambitions étaient vraiment d’une extrême modestie… De plus je ne vois pas ce qui dans le conflit qui l’oppose à Didier Mouly pourrait lui permettre d’en ambitionner de plus profitables. Non , et indépendamment de ce que l’on peut penser de la trajectoire politique de monsieur Julès, je reste sur mon jugement et mon analyse tels que je les ai exposés dans cette émission , et ma chronique écrite sur le même sujet…

      Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Bravo à Jean-Claude pour sa prise de position . Indépendamment de toute sensibilité ou idéologie politique ou soit disant apolitique, il reste heureusement encore des hommes de conviction; Jules fait partie de ceux-là. Ce qui est mal est mal; ce qui est bien est bien .Il n’y a que les imbéciles qui restent ancrés dans leurs préceptes idéologiques , surtout dans une ville ,presque un village comme Narbonne. Ceux qui gouvernent notre ville se doivent d’être exemplaires dans leurs jugements, leurs actions pour démontrer leurs compétences ; n’est-ce pas cela qu’ils ont voulu prouver en faisant acte de candidature ?? Un homme libre , et à plus forte raison lorsqu’il a des responsabilités médiatiques , a le devoir de se faire l’écho de certains dérapages . C’est ce que Jean-Claude fait . Ce qui hélas est le mal chronique et qui est l’apanage des imbéciles est le manque d’objectivité , comment s’étonner si notre ville se trouve en fin fond de classement ??? C’est mal parti !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le Cabinet d'Art Particulier et "Les Grands Buffets Mécénat" exposent Patrick Chappert-Gaujal…

Le Cabinet d'Art Particulier et "Les Grands Buffets Mécénat" exposent Patrick Chappert-Gaujal…

        Louis Privat, le patron des « Grands Buffets » n’est jamais à court d’idées – il ne fait jamais rien comme personne ! Surtout quand il s’agit de promouvoir l’[Lire la suite]
Une intense lumière suffit à graver la vérité.

Une intense lumière suffit à graver la vérité.

              Dans le carnet de Marc Pautrel, chaque jour, trois phrases - parfois notes de travail, parfois journal intime -. (lien direct en[Lire la suite]
Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !"       Lire aussi : l'étrange destin de l'Aspirateur en cliquant sur (ici) [Lire la suite]
Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

        J’écoute le troisième entretien accordé par Claude Lanzmann à Laure Adler (À voix nues), diffusé sur France le 28/12/2005. Tout à la fin il évoque sa découver[Lire la suite]
RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

      Que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla, dont la démission a été  acceptée et confirmée, par son Conseil d’Administration, le 24 avril . Ma[Lire la suite]
Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

    Hier, sur le coup des 17 heures, la plage était déserte (presque : quelques grands-mères retraitées et leurs petits-enfants l’occupaient) et le sable encore très chaud ; le vent pl[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :