Contre-Regards

par Michel SANTO

Mes Contre-Regards de la semaine sur Grand Sud FM (20 décembre 2014: deuxième partie)

santo grand sud fmDans cette deuxième partie de l’émission de Radio Barques du 20 décembre, il est question du Pont de Carcassonne et du “conflit”  opposant Didier Mouly, le maire  de Narbonne, et Monsieur Julès, son conseiller municipal membre de sa majorité…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Baquerin Marcel

    |

    Il ne faut surtout pas oublier que Mr Jules a en d’autres temps proposé sa participation dans la liste PS de Bascou et aussi dans la liste FN de Soulié.Il veut être élu à tout prix.Ce n’est pas tellement de participer à la gestion de la ville de Narbonne qui l’intéresse mais seulement ses ambitions personnelles.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je n’ai pas à défendre Monsieur Julès, mais je note qu’en acceptant une place aussi éloignée dans la liste de Didier Mouly, on peut difficilement prétendre qu’il a été motivé seulement par des ambitions politiques. Ou alors ses ambitions étaient vraiment d’une extrême modestie… De plus je ne vois pas ce qui dans le conflit qui l’oppose à Didier Mouly pourrait lui permettre d’en ambitionner de plus profitables. Non , et indépendamment de ce que l’on peut penser de la trajectoire politique de monsieur Julès, je reste sur mon jugement et mon analyse tels que je les ai exposés dans cette émission , et ma chronique écrite sur le même sujet…

      Reply

  • Avatar

    Alphonse MARTINEZ

    |

    Bravo à Jean-Claude pour sa prise de position . Indépendamment de toute sensibilité ou idéologie politique ou soit disant apolitique, il reste heureusement encore des hommes de conviction; Jules fait partie de ceux-là. Ce qui est mal est mal; ce qui est bien est bien .Il n’y a que les imbéciles qui restent ancrés dans leurs préceptes idéologiques , surtout dans une ville ,presque un village comme Narbonne. Ceux qui gouvernent notre ville se doivent d’être exemplaires dans leurs jugements, leurs actions pour démontrer leurs compétences ; n’est-ce pas cela qu’ils ont voulu prouver en faisant acte de candidature ?? Un homme libre , et à plus forte raison lorsqu’il a des responsabilités médiatiques , a le devoir de se faire l’écho de certains dérapages . C’est ce que Jean-Claude fait . Ce qui hélas est le mal chronique et qui est l’apanage des imbéciles est le manque d’objectivité , comment s’étonner si notre ville se trouve en fin fond de classement ??? C’est mal parti !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :