Contre-Regards

par Michel SANTO

Migaud, traître ! L’école aura ta peau !




imgres-copie-1
 


Voilà un  rapport qui  va mettre en transe les parents d’élève de la Fédération Cornec, pardon! F.C.P.E, les enseignants syndiqués et les élèves ” apprentis permanents d’associations diverses militants pour la justice et le progrès “; bref, tous ceux qui depuis des lustres arpentent rituellement chaque automne les rues de la capitale en clamant ” qu’on assassine l’école de la République et ses enfants ” pour exiger de leur ministre ” plus de postes et de moyens “. Ce rapport, sans concessions d’aucune sorte et à qui que ce soit, est d’autant plus traumatisant à la gent enseignante qu’il est présenté sous la signature du Président de la Cour des Comptes, qui fut aussi dans un passé récent président de la commission des finances de l’Assemblée Nationale, tout en restant un membre éminent du parti socialiste, proche de François Hollande de surcroît. Que nous dit donc Didier Migaud de proprement inouïe pour des esprits enfermés dans des carcans idéologiques éprouvés depuis des lustres ? Tout ce que que tout le monde sait mais ne veut pas entendre, à savoir que ” le problème n’est pas celui du nombre d’enseignants ou d’une insuffisance des moyens “. Aie! Et d’enfoncer le clou en rappelant que , si La France est au 18e rang sur 34 pays membres de l’OCDE pour la performance de ses élèves et l’impact de l’origine sociale des élèves sur leurs résultats deux fois plus important que dans les pays qui réussissent le mieux, c’est, affirme-t-il, parce que l’utilisation ” des moyens existants pose problème : la gestion des enseignants se caractérise en effet depuis de nombreuses années par de multiples dysfonctionnements “. Plouf ! A ce pavé dans la mare éducative publique, Peillon, en grand réformateur, du haut de son agrégation de philosophie et dans un style propre à un secrétaire de section de l’académie de Narbonne, répond avec des arguments ( ? ) tirés du café du commerce, en l’occurrence le Rive Gauche ( pub gratuite! ). Il estime en effet que ” la Cour des comptes ne peut ignorer la réalité constatée par tous les parents de France d’une dégradation des moyens donnés ces dix dernières années à l’école “. On se bidonne ! A l’évidence il n’a rien lu, ne veut plus rien lire et ne veut plus rien entendre…Et c’est ainsi que les Ministres de l’Education passent et que nos enseignants et leurs habitudes restent… On a pas fini d’ouïr le refrain automnal des personnels éducatifs de la meilleure école du monde!

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    bourse en direct

    |

    Oups… Petite coquille dans votre article : DIDIER Migaud et non Daniel. CQFD.

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    Re oups – Il estime que en effet estime…

    Monsieur le scripteur ne veut pas se relire ! Quand on donne des leçons aux prof de français encore faudrait il respecter notre belle langue latine. Une répétition n’est jamais d’une grande
    élégance et puis l’estime de soi et le coup porté à votre image de marque ne peut que s’en ressentir. Déplorable d’autant qu’à l’accoutumée vous êtes plutôt chatié…de langage. Votre
    sectarisme vous égare. Quelle haine des parents d’élève ? Avez-vous eu dans votre enfance des problèmes au sein du cercle familial hétérosexuel ? Toujours habité par Oedipe ? Je badine en ce
    vendredi du centenaire de l’homme de “Y a de la joie”

     

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Même pas une répétition Pierre, mais je me demande bien ce que faisait cette ” estime estime ” là… Heureusement que tu me lis attentivement. Muchas gracias aamigo !  Hasta luego…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

      Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes : diminution des actifs et augmentation de la population âgé, la réforme des « retraites » s’est faite sans que[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :