Contre-Regards

par Michel SANTO

Morne dimanche!

La CGT a raison de refuser la banalisation du travail dominical dans le commerce. Je la trouve, la CGT, cependant bien trop timide et  pour tout dire bien peu révolutionnaire. Sur une question sociétale d’une telle importance, l’occasion lui était en effet donnée de se battre pour interdire le travail le dimanche dans tous les secteurs d’activités concernés par cette plaie capitaliste et mercantile, cette briseuse de vie et de  ménages, cette insulte faite au jour du Seigneur. Et un vrai projet progressiste aurait pu être enfin proposé aux français.Imaginez! une société sans audiovisuel le dimanche( plus de radios et de télés, un rêve! ) et sans transports ( plus de grèves dans les gares et aéroports ); les hôtels, les bars et les restaurants, les cinémas, les théâtres et les musées, fermées… EDF et GDF, aux abonnés absents… la distribution de l’eau, et du super, coupées…les hôpitaux, les maisons de retraites et de repos…en deuils, les champs pétrolifères, de courses et de betteraves désertés… ( continuez la liste ). Un pays mort! Une fois par semaine. Pour renaître. Le lundi.Dans une folle eucharistie sociale et politique à l’échelle de notre grande et belle nation…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas Sainte Cluque

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas

  Narbonne. Hôtel de ville.  Bertrand Malquier accuse Nicolas Sainte Cluque de plagiat, le second prétendant le contraire. Le sujet de la polémique étant « l’aménagement des berges de la Ro[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio