Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne n’est pas Avila !

 

 

 

 

 

 

images-copie-1.jpeg

 

 

Dans ma petite ville (qui se veut grande, je ne le répèterai jamais assez, non mais !), comme à l’Assemblée, les « alternances » se suivent et finissent par toutes se ressembler. Dans la forme s’entend ! Ainsi la majorité (jadis dans l’opposition), vertueuse, gouvernerait en responsabilité, tandis que son opposition (naguère dans la majorité), démagogique à souhait, critiquerait sans vergogne et sans jamais se lasser. Un jeu de rôle classique dans ces séquences de notre théâtre politicien. Jacques Bascou et Michel Moynier, hier, en séance du conseil municipal de Narbonne, n’y ont pas dérogé. Le premier ayant donné les mêmes leçons de gestion qu’à l’époque Michel Moynier lui avait administrées. Une petite phrase à retenir cependant dans ces échanges « téléphonés ». Celle du nommé Ortiz, à ne pas confondre avec le toréro ni avec la prénommée Olivia, dont je recommande, au passage, son « monologue de Teresa », la sainte, cette aventurière du spirituel que sa vocation poussera à toutes les audaces ; un Ortiz donc, modeste employé de banque dans le civil et adjoint de Bascou aux finances qui, dans un élan spontané de lyrisme comptable s’est écrié : «  10 M€ de plus, ça fait une hausse de 50 %. C’est énorme ! On se donne les moyens d’accompagner cette crise » Accompagner la crise ? On se gratte la tête et on essaie de comprendre. Voulait-il dire qu’on va se déplacer avec, l’honorer, lui servir de protecteur, de guide, lui rendre les honneurs funèbres en l’accompagnant au cimetière ? Ou bien innocemment avouer son impuissance à l’enrayer, la freiner, l’endiguer ou la circonscrire cette satanée crise ? Autant dire qu’à ces sommets intellectuels où la grammaire s’égare, les mots ne sont plus que des mots et que la pensée s’affole. Hier, à Narbonne, nous étions vraiment loin d’Avila et de son héroïque et flamboyante fille…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

    Plus on se rapproche des élections municipales, plus la réflexion collective, au sein du conseil communautaire de l'Agglo, comme chez les élus de la Ville de Narbonne, semble pro[Lire la suite]
Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

            Les touristes sont venus plus nombreux encore que l'année dernière dans le coeur de ma petite ville ; et nos élus de vanter l'excellence de le[Lire la suite]
Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

          Ces socialistes sont décidément impayables. Dimanche, par la voix d’Éric Andrieu, député européen et ancien premier secrétaire de la fédération de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :