Contre-Regards

par Michel SANTO

Partage, mélange et solitude !

 

 

 

dessin-de-sempe-2A.jpg

 

C’est Alexandra Schwartzbrod qui nous le dit ,  dans son édito du journal ” Llbération “ , sous le titre ” Partage ” :   ” la crise économique et l’omniprésence des écrans en tous genres, qui poussent à réduire la part du collectif dans notre vie quotidienne, n’ont pas altéré l’envie et le besoin de nous mélanger avec de parfait(e)s inconnu(e)s, les beaux jours venus, devant un spectacle vivant ou un écran de cinéma, sur une pelouse, dans des arènes, voire à l’ombre d’une église alors que l’on ne croit en rien. ” Ainsi donc, pour notre Alexandra, dont le style fait écho à celui du rédacteur en chef de ” Nous Deux “, resterait dans notre imaginaire collectif une part du rêve des fondateurs de ce quotidien de la boboïtude avancée, l’esprit de Woodstock et son goût du mélange! A observer cependant les grands mouvements collectifs de ces dernières années , c’est plutôt la revendication identitaire qui semble les caractériser. De la communauté sexuelle, ethnique ou religieuse, à la tribu des ” gothiques ”  et autres joueurs de castagnettes… , ne passe pas une semaine en effet sans qu’un de ces groupes n’affirme son désir de distinction et de reconnaissance – culturelle et parfois même politique ou juridique. Si le partage est souhaité par nos contemporains, ce n’est certainement pas dans le sens de former un mélange comme l’écrit notre chroniqueuse. Le souci et l’envie sont  à l’évidence bien du côté de la division, de la séparation, de la distribution, comme on le fait d’une fortune et de ses bénéfices. De sorte que l’individualisme propre à nos sociétés – fut-il citoyen – s’accommode fort bien de ces diverse formes de réunion d’éléments distincts en un tout aux frontières bien définie. Et dans les festivals d’été, l’envie n’est pas tant de se mélanger avec de parfaits inconnus, Alexandra ! que d’y côtoyer son semblable et de s’en faire reconnaître comme tel. Seul, ou presque… 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :