Contre-Regards

par Michel SANTO

Pour mes amis, une petite carte postale de Rosas…

11 heures ce matin ! Beau temps assuré ; quelques minutes d’hésitation ; et puis l’envie soudaine de dépaysement à moins de deux heures de route ; de pan con tomatas et de jambon ibérique ; de petits poissons fris ; d’une vraie sangria… Direction Rosas ! Ma dernière virée dans cette cité datait d’au moins 15 ans. Une entrée de ville moderne et soignée, un front de mer sobre et élégant – très long aussi : parfait pour la promenade ! Agréablement surpris. Arrivée donc à 12h15, et, comme à mon habitude, une balade sans destination afin de “sentir” la ville. Quelques paroles banales avec un marchand de journaux – de Rosas, au moins trois générations, tient-il à me préciser… – Et ma question : “Donnez-moi le nom du meilleur restaurant de poissons, et tapas”. La Sirena, à trois pas ! Et de me préciser : “Ne vous fiez pas à son apparence !”

  IMG_1243

Eh bien ! pour ceux qui ne le connaissent pas encore, sans doute le meilleur du coin pour ses tapas exceptionnelles ! Qui se consomment sur la terrasse, face à la mer. Du même bleu que le ciel, aujourd’hui…

  IMG_1244

Le jambon ibérique était gras et suant, comme il convient ; les poissons fris – des anchois – ,  sans défauts ; les petits calamars à la plancha moelleux à souhait et les asperges grillées, une révélation ! Desserts à l’unisson… Ah ! ce sorbet et ces figues confites… Je ne vous dirai rien de la sangria de la casa ! Plus tard, une rencontre. Insolite ! Un vieux monsieur et son chien, à la sombrita d’un pin parasol. Un immigré de l’intérieur : il lui parlait – à son chien – en castillan. De la tendresse ! Beaucoup… Ai vu aussi mes premières hirondelles. En retard cette année !

IMG_1257

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Alphonse MARTINEZ

    |

    Mon cher Michel vous ne nous épargnez rien et surtout pas à l’envie de connaître cette gastronomie ibérique dont la simplicité enchanteresse pour nos papilles pourrait servir d’exemple à de grandes toques . Je suis à Benidorm et c’est à regret que j’ai pu rater ne pareille étape ; demain, sur mon mur je vous ferai découvrir un aspect particulier de l’Andalousie . Merci de rappeler que pas loin de chez nous l’Espagne est belle.

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    J’ai hâte de vous lire! au fait, connaissez-vous le pot-au-feu andalou? Hasta pronto!

    Reply

  • Avatar

    Annie

    |

    Merci à vous de cette carte postale!
    Votre sejour est très belle en rosas sur la vue de cette carte.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :