Contre-Regards

par Michel SANTO

Pour mes amis, une petite carte postale de Rosas…

11 heures ce matin ! Beau temps assuré ; quelques minutes d’hésitation ; et puis l’envie soudaine de dépaysement à moins de deux heures de route ; de pan con tomatas et de jambon ibérique ; de petits poissons fris ; d’une vraie sangria… Direction Rosas ! Ma dernière virée dans cette cité datait d’au moins 15 ans. Une entrée de ville moderne et soignée, un front de mer sobre et élégant – très long aussi : parfait pour la promenade ! Agréablement surpris. Arrivée donc à 12h15, et, comme à mon habitude, une balade sans destination afin de « sentir » la ville. Quelques paroles banales avec un marchand de journaux – de Rosas, au moins trois générations, tient-il à me préciser… – Et ma question : « Donnez-moi le nom du meilleur restaurant de poissons, et tapas ». La Sirena, à trois pas ! Et de me préciser : « Ne vous fiez pas à son apparence ! »

  IMG_1243

Eh bien ! pour ceux qui ne le connaissent pas encore, sans doute le meilleur du coin pour ses tapas exceptionnelles ! Qui se consomment sur la terrasse, face à la mer. Du même bleu que le ciel, aujourd’hui…

  IMG_1244

Le jambon ibérique était gras et suant, comme il convient ; les poissons fris – des anchois – ,  sans défauts ; les petits calamars à la plancha moelleux à souhait et les asperges grillées, une révélation ! Desserts à l’unisson… Ah ! ce sorbet et ces figues confites… Je ne vous dirai rien de la sangria de la casa ! Plus tard, une rencontre. Insolite ! Un vieux monsieur et son chien, à la sombrita d’un pin parasol. Un immigré de l’intérieur : il lui parlait – à son chien – en castillan. De la tendresse ! Beaucoup… Ai vu aussi mes premières hirondelles. En retard cette année !

IMG_1257

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Alphonse MARTINEZ

    |

    Mon cher Michel vous ne nous épargnez rien et surtout pas à l’envie de connaître cette gastronomie ibérique dont la simplicité enchanteresse pour nos papilles pourrait servir d’exemple à de grandes toques . Je suis à Benidorm et c’est à regret que j’ai pu rater ne pareille étape ; demain, sur mon mur je vous ferai découvrir un aspect particulier de l’Andalousie . Merci de rappeler que pas loin de chez nous l’Espagne est belle.

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    J’ai hâte de vous lire! au fait, connaissez-vous le pot-au-feu andalou? Hasta pronto!

    Reply

  • Avatar

    Annie

    |

    Merci à vous de cette carte postale!
    Votre sejour est très belle en rosas sur la vue de cette carte.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

        À quelques jour des élections européennes la situation est désormais claire : l'objectif visé par les partis nationaux est moins de présenter un programme crédible [Lire la suite]
Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

      C’était je ne sais plus quel jour de la semaine passée où un froid soleil magnifiait la place de la Voie Domitienne. Un couple dont la langue signalait une origine mani[Lire la suite]
Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

      Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier, des martinets  signaient de noires arabesques. Plus bas, des hirondelles virevoltaient j[Lire la suite]
Mais qui parle enfin d'Europe !

Mais qui parle enfin d'Europe !

      Finalement l'Europe n'est pas le sujet de cette campagne électorale. Partis et Médias rejouent vainement la présidentielle. Et la seule question posée est qui de Macron ou [Lire la suite]
Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Aux aurores, fou rire, en apprenant que le Grand Narbonne, devenu « territoire d’industrie », alors qu’il n’en possède pas, se lançait dans une opération pilote : "adoptez deux poules et réduisez vos[Lire la suite]
Quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! Vraiment ? Non !

Quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! Vraiment ? Non !

          Quel titre, et quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! 100 millions d'euros pour dynamiser son territoire et ses industries. Vraiment ? Non, évidemm[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :