Pour mes amis, une petite carte postale de Rosas…

11 heures ce matin ! Beau temps assuré ; quelques minutes d’hésitation ; et puis l’envie soudaine de dépaysement à moins de deux heures de route ; de pan con tomatas et de jambon ibérique ; de petits poissons fris ; d’une vraie sangria… Direction Rosas ! Ma dernière virée dans cette cité datait d’au moins 15 ans. Une entrée de ville moderne et soignée, un front de mer sobre et élégant – très long aussi : parfait pour la promenade ! Agréablement surpris. Arrivée donc à 12h15, et, comme à mon habitude, une balade sans destination afin de « sentir » la ville. Quelques paroles banales avec un marchand de journaux – de Rosas, au moins trois générations, tient-il à me préciser… – Et ma question : « Donnez-moi le nom du meilleur restaurant de poissons, et tapas ». La Sirena, à trois pas ! Et de me préciser : « Ne vous fiez pas à son apparence ! »

  IMG_1243

Eh bien ! pour ceux qui ne le connaissent pas encore, sans doute le meilleur du coin pour ses tapas exceptionnelles ! Qui se consomment sur la terrasse, face à la mer. Du même bleu que le ciel, aujourd’hui…

  IMG_1244

Le jambon ibérique était gras et suant, comme il convient ; les poissons fris – des anchois – ,  sans défauts ; les petits calamars à la plancha moelleux à souhait et les asperges grillées, une révélation ! Desserts à l’unisson… Ah ! ce sorbet et ces figues confites… Je ne vous dirai rien de la sangria de la casa ! Plus tard, une rencontre. Insolite ! Un vieux monsieur et son chien, à la sombrita d’un pin parasol. Un immigré de l’intérieur : il lui parlait – à son chien – en castillan. De la tendresse ! Beaucoup… Ai vu aussi mes premières hirondelles. En retard cette année !

IMG_1257

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (4)

  • Avatar

    Alphonse MARTINEZ

    |

    Mon cher Michel vous ne nous épargnez rien et surtout pas à l’envie de connaître cette gastronomie ibérique dont la simplicité enchanteresse pour nos papilles pourrait servir d’exemple à de grandes toques . Je suis à Benidorm et c’est à regret que j’ai pu rater ne pareille étape ; demain, sur mon mur je vous ferai découvrir un aspect particulier de l’Andalousie . Merci de rappeler que pas loin de chez nous l’Espagne est belle.

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    J’ai hâte de vous lire! au fait, connaissez-vous le pot-au-feu andalou? Hasta pronto!

    Reply

  • Avatar

    Annie

    |

    Merci à vous de cette carte postale!
    Votre sejour est très belle en rosas sur la vue de cette carte.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    2 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…
      Lu.20.6.2022 Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un […]
    4 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :