Contre-Regards

par Michel SANTO

Valls et ses amis « cassent » des pans entiers du capital symbolique de la Gauche…

images-1

Dans ma « Brève » d’hierje faisais observer qu’après l’affirmation sans complexe apparent d’une volonté de rétablir les marges des entreprises et d’accroître leur productivité, la succession de déclarations  ministérielles sur l’immigration, les chômeurs, les 35 heures … comme celle du chef de gouvernement sur sa volonté de légiférer par la voie des ordonnances, entre autres, brisaient des « tabous » idéologiques profondément ancrés dans l’imaginaire politique de gauche. Contrairement à nombre de commentateurs, j’y vois pour ma part la marque d’une offensive délibérée pour, sur le « terrain » symbolique – et l’on sait que le symbolique est le champ de manoeuvre principal du combat politique – faire sauter les dernières « casemates » idéologiques derrière lesquelles sont encore retranchées les troupes militantes de la gauche du PS et de l’extrême gauche. Car ce gouvernement dirigé par Valls, qu’on ne s’y trompe pas, agit aussi pour nettoyer son propre champ idéologique en imposant une marche forcée au PS pour le contraindre à une mue radicalement social-libérale. Ce n’est qu’à cette condition, en effet, que le premier ministre peut espérer être en situation de conquérir un jour l’Élysée: briser l’hégémonie intellectuelle et idéologique de l’extrême gauche à gauche. Comme l’ont fait les « socialistes » anglais, allemands et italiens! Les italiens ayant même abandonné le mot « socialiste » de leur vocabulaire au profit d’une appellation plus conforme à la réalité de leur programme de gouvernement: « parti démocrate » – le rêve inavoué de Valls!. Mais, et c’est là tout le paradoxe de cette stratégie, ce faisant, c’est un immense cadeau qui est fait à la Droite de gouvernement. Une Droite qui jusqu’ici était totalement inhibée par la peur de déplaire aux élites médiatiques et intellectuelles, celles qui dominent chez les faiseurs d’opinion, et qui se voit ainsi légitimée sur des thèmes et des sujets qui font pourtant partie de son ADN politique – chez les amis de Nicolas Sarkozy on devrait jubiler! Sauf accident politique majeur d’ici 2017 qui entraînerait la dissolution de l’Assemblée Nationale, Valls peut réussir ce « coup d’État » symbolique et se relancer sur les décombres d’une défaite de Hollande aux présidentielles de 2017, ou se préparer avec lui, s’il gagnait, sait-on jamais, pour les prochaines, en 2022 …

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

        Fin de l’insupportable attente. Sur la Place du Forum  (évidemment !) le voile a été enfin levé sur cet énigmatique code romain XXI placardé par les « marcheurs loc[Lire la suite]
La petite carte postale estivale, et très codée, de Guillaume Héras, le V.P du Grand Narbonne...

La petite carte postale estivale, et très codée, de Guillaume Héras, le V.P du Grand Narbonne...

    Monsieur Daraud sera donc la tête de liste du Rassemblement Bleu Marine à Narbonne, lors des prochaines élections municipales. Comme dirait mon voisin, fin psychologue : « il a u[Lire la suite]
"Guerre" contre le climat ! le maire de Bize, notamment, face au PDG de Total, seulement !?…

"Guerre" contre le climat ! le maire de Bize, notamment, face au PDG de Total, seulement !?…

    Ce titre dans l'Indépendant : "Alain Fabre, le maire de Bize, face au PDG de Total". Pour quels motifs ? C'est le plus gros émetteur de gaz de France et avec 13 autres de ses collègue[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio