Contre-Regards

par Michel SANTO

Valls, la gauche et les Roms !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

imgres-1-copie-3.jpeg

 

 

 

Le “fil” de l’actualité était particulièrement riche mardi soir . De quoi en perdre son dé ! On croyait la question des Roms et de leurs camps réglée, et voilà notre Valls qui remet ça sur le tapis. Du NKM en moins soyeux et lustré. Comme on ôte un fil à un rasoir, il a osé nier leur volonté d’intégration . Cris et chuchotements à gauche ! Montebourg s’indigne et lui répond qu’il ne tient qu’à un fil que sa patte ne soit moralement lepénisée, et qu’il mérite d’être corrigé, tandis que le PC, ou ce qu’il en reste, le passe au fil de l’épée en le taxant d’avoir tenu des propos xénophobes, et que madame Duflot, en Marianne aux doigts d’or, tricote la République en enfilant des clichés sur les valeurs de fraternité. A l’inverse, Delanoë se vante lui d’avoir passé au rabot 18 camps depuis le début de l’année , soutenu par une Aubry, qui , d’un maître coup de ciseau, affirme qu’il faut les reconduire en Roumanie s’ils ne veulent pas s’insérer dans le tissu français . Ce qui , traduit par le maire de Paris, signifie que “la gauche gère le problème sérieusement, alors que la droite l’exploite” ( !!! ). Ah ! j’oubliais SOS racisme , qui allonge le fil de ce collier de perles et accuse Manuel de franchir la ligne rouge et de filer un bien mauvais coton. Une vraie macédoine de règlements de compte , d’hypocrisie et de cynisme politique à l’approche des municipales. On y perd sa rose ! Comme à Marseille, où des élus PS se croyant au Mali parlent de drones et pourquoi pas de bombardiers pour lutter contre le crime organisé! Par le plus grand des hasards , j’ai quand même relevé cette nouvelle , beaucoup plus réjouissante : l’ouverture du  festival mondial du théâtre de marionnettes à fils , à Charleville-Mézières. Dix jours ! Un vrai théâtre celui-là… On n’y voit pas le fil.  Les simples prennent la chose au sérieux, à peu près comme si les pantins étaient des personnes réelles. Les habiles, eux, s’en amusent…!

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio