Contre-Regards

par Michel SANTO

4 septembre, la République!

 

sans-titre2J’allais l’oublier. Merci  Maxime Tandonnet de nous  rappeler cet anniversaire.

“Je ne suis pas bien sûr qu’on enseigne encore cette belle date dans les collèges et les lycées. Je vais la tester ce soir sur mes enfants… Le 4 septembre 1870, la République est proclamée à l’Hotel de Ville par une poignée de grands Messieurs, Jules Simon, Jules Favre, Léon Gambetta, Jules Ferry. Elle est d’abord un corps de valeurs: l’intérêt public avant tout, le désintéressement, la volonté générale, le rejet de toute personnalisation du pouvoir, culte de la personnalité, des privilèges, jeux courtisans, histoires de famille en politique, respect du peuple et suffrage universel comme unique source de l’autorité… La République vécue non pas comme l’antithèse de la monarchie, mais comme un mode de comportement dans la vie publique, ne serait-elle pas notre unique planche de salut et espoir de sortir du marasme actuel?…”

Via: 4 septembre, la République — WordPress.com.

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Avatar

    argos

    |

    des tas de bonnes raisons pour garder ce concepts et autant de raisons pour éjecter démocratiquement ceux qui sont dangereux pour la Politique,la république , la laïcité,les libertés ,les égalités, la fraternité!

    Reply

  • Avatar

    Chardon

    |

    ce “gouvernement” sois disant si attaché aux valeurs de la république, a-t-il appris à Najat ce que représentait le 4 septembre ?…..à suivre !

    Reply

  • Avatar

    Raynal

    |

    Vous avez une raison de penser qu’elle l’ignore….? Si oui, précisez….D’autre part, elle s’appelle Mme Vallaud Belkacem….Appelez vous les autres ministres masculins par leur prénom….? Je reste, de plus persuadé ,que de par son parcours, elle sait beaucoup de choses que la plupart des gens ignorent….Donc, il me parait préférable d’éviter les jugements a priori….

    Reply

  • Avatar

    Elle

    |

    Eh bien je l’ignorais. Merci pour le rappel. Il est dommage que le désintéressement ne soit plus à l’honneur. L’honneur non plus d’ailleurs mais la République continue d’aller, vaille que vaille.
    Pourquoi Chardon a t’il un scotch sur la bouche : je l’avoue ces icônes me fascinent. Peut on les choisir ?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Aléatoires les icônes Elle! Je n’y puis rien … la faute au “robot”!

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :