À Narbonne, et ailleurs, la politique est un territoire magique peuplé de chamanes | Contre-Regard.com

evenk_shaman_costume

Costume, tambour et battoir de chaman toungouse. Suncana/Flick


La politique est un territoire magique peuplé de chamanes aux pouvoirs mystérieux. Sous des aspects parfois inquiétants ils dirigent des tribus, élaborent et conduisent des rituels, guérissent par la parole et des actions psychiques directes les membres de leurs « sociétés ». Le chaman politique est aussi doté d’une perception extra sensorielle du monde : télépathie, prescience, vision à de grandes distances, divination… en tant que psychopompe, il relie même le monde des morts, l’au-delà, à celui des vivants par une série de transformations personnelles. Les faits et les chiffres aussi n’ont plus de sens. Ils ne sont plus que des symboles transformables dans une perspective thérapeutique : maintenir la cohésion du groupe. 

  Il suffit de voir à la tribune ou dans les rangs d’une assemblée municipale, notamment,  – comme celle d’hier à Narbonne – les métamorphoses physiques, gestuelles, orales – pour ne pas dire intellectuelles – de chefs de tribus politiques pour s’en convaincre et mesurer leurs étranges pouvoirs. Les mensonges deviennent des vérités, les endettements de l’épargne, les économies des dépenses, les dépenses des « ajustements structurels », les défunts des personnages vivants… Assister  en direct à cette métamorphose de la raison devenant au fil des minutes un étrange  gri-gri aux pouvoirs hypnotiques est un spectacle proprement renversant – dans tous les sens du mot.  Pour un esprit comme le mien formé  à l’école de la République, en tout cas !

À ce propos – toujours de chamanes –, L’Aspirateur de Narbonne présente en ce moment une exposition intitulée : « Les artistes sont-ils des chamanes ? ». Une exposition qui prétend, ma foi opportunément,  s’interroger sur l’art contemporain, mais au champ cependant beaucoup  trop limité. Aussi, je suggère à leurs Commissaires, pour poursuivre leurs réflexions et enrichir celles de leurs visiteurs, d’y installer, au milieu des innocentes et énigmatiques sculptures présentées au public, la prochaine réunion du Conseil Municipal. Avec un point d’interrogation en moins au catalogue !

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    2 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…
      Lu.20.6.2022 Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un […]
    4 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :