Contre-Regards

par Michel SANTO

À Narbonne, et ailleurs, la politique est un territoire magique peuplé de chamanes | Contre-Regard.com

evenk_shaman_costume

Costume, tambour et battoir de chaman toungouse. Suncana/Flick


La politique est un territoire magique peuplé de chamanes aux pouvoirs mystérieux. Sous des aspects parfois inquiétants ils dirigent des tribus, élaborent et conduisent des rituels, guérissent par la parole et des actions psychiques directes les membres de leurs « sociétés ». Le chaman politique est aussi doté d’une perception extra sensorielle du monde : télépathie, prescience, vision à de grandes distances, divination… en tant que psychopompe, il relie même le monde des morts, l’au-delà, à celui des vivants par une série de transformations personnelles. Les faits et les chiffres aussi n’ont plus de sens. Ils ne sont plus que des symboles transformables dans une perspective thérapeutique : maintenir la cohésion du groupe. 

  Il suffit de voir à la tribune ou dans les rangs d’une assemblée municipale, notamment,  – comme celle d’hier à Narbonne – les métamorphoses physiques, gestuelles, orales – pour ne pas dire intellectuelles – de chefs de tribus politiques pour s’en convaincre et mesurer leurs étranges pouvoirs. Les mensonges deviennent des vérités, les endettements de l’épargne, les économies des dépenses, les dépenses des « ajustements structurels », les défunts des personnages vivants… Assister  en direct à cette métamorphose de la raison devenant au fil des minutes un étrange  gri-gri aux pouvoirs hypnotiques est un spectacle proprement renversant – dans tous les sens du mot.  Pour un esprit comme le mien formé  à l’école de la République, en tout cas !

À ce propos – toujours de chamanes –, L’Aspirateur de Narbonne présente en ce moment une exposition intitulée : « Les artistes sont-ils des chamanes ? ». Une exposition qui prétend, ma foi opportunément,  s’interroger sur l’art contemporain, mais au champ cependant beaucoup  trop limité. Aussi, je suggère à leurs Commissaires, pour poursuivre leurs réflexions et enrichir celles de leurs visiteurs, d’y installer, au milieu des innocentes et énigmatiques sculptures présentées au public, la prochaine réunion du Conseil Municipal. Avec un point d’interrogation en moins au catalogue !

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]