À partir d’aujourd’hui, décide d’un style, d’un genre de vie…

 
 
 
 
 
 
Mon amie Marie-Paule Farina, dont je conseille la remarquable page Facebook, a bien raison ! Une petite cure avec Épictète, au début d’une année nouvelle, ne peut pas faire de mal. Tenez ! ceci par exemple :
 
1. À partir d’aujourd’hui, décide d’un style, d’un genre de vie que tu garderas aussi bien seul que devant les autres.
 
2.La plupart du temps, tais-toi ou, si tu veux parler, attends d’y être contraint et fais-le en peu de mots. Exceptionnellement, quand l’occasion t’y convie, parle, mais ne t’occupe pas de l’actualité : combats de gladiateurs, courses de chevaux, jeux du stade, nourritures et boissons ; ici ou ailleurs, tiens ta langue et, surtout, pas de réflexions sur les gens, en bien ou en mal, ni de comparaisons.
 
3. Autant que faire se peut, oriente les conversations de ceux avec qui tu te trouves sur des sujets convenables. Si tu te trouves seul au milieu de gens que tu ne connais pas, tais-toi encore.
 
4. Ris rarement et pas à tout propos ni à gorge déployée.
 
5. Abstiens-toi de prêter serment, sinon en toute occasion, du moins chaque fois que c’est possible.
 
6. Laisse tomber les invitations à dîner, officielles ou privées. Et, si un jour les circonstances justifient que tu t’y rendes, sois extrêmement attentif à ne pas te laisser aller à la vulgarité. Car si ton partenaire est plein de boue, en luttant avec lui, même si tu étais propre en arrivant, tu en sortiras tout crotté.[…] »
 
Extrait de : Arrien de Nicomédie. « Manuel d’Épictète. » page 25 dans mon livre numérique ( édit : Les Échos du Maquis, janvier 2011.

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :