Contre-Regards

par Michel SANTO

Adresse au maire de Narbonne, ainsi qu’à tous les autres…

Le convoi funéraire d’Arnaud Beltrame, gendarme mort lors l’attentat de Trèbes, se rend aux Invalides, le 28 mars 2018 © agence Sipa. L’Opinion

Monsieur le Maire,

Je n’aurai pas la ridicule outrecuidance d’ajouter au beau discours du Président de la République d’autres mots que les siens quand il rendit ce matin l’hommage de la nation tout entière au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame ; un nom devenu désormais celui de « l’héroïsme français ».Un héroïsme, précisait le Président Emmanuel Macron dans la cour des Invalides, « porteur de cet esprit de résistance qui est l’affirmation suprême de ce que nous sommes, de ce pour quoi la France toujours s’est battue, de Jeanne d’Arc au Général De Gaulle : son indépendance, sa liberté, son esprit de tolérance et de paix contre toutes les hégémonies, tous les fanatismes, tous les totalitarismes. »

À cela qui fut dit et restera dans nos mémoires, monsieur le Maire, j’apprécierais qu’au nom de tous nos concitoyens vous preniez l’initiative d’inscrire aussi dans le patrimoine visible de notre cité, le nom de celui dont le sacrifice restera à jamais dans le coeur des français.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    MARTINEZ

    |

    Honorer ceux qui le méritent n’est pas un geste toujours compris ,merci Michel pour ce billet .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ce jour, en conseil municipal, et en ouverture, Didier Mouly, le maire de Narbonne, après la minute de silence en hommage au colonel ARNAUD Beltrame, a annoncé qu’il demandait à son adjointe, madame Rapinat, d’étudier sur quel « boulevard ou bâtiment public » inscrire le nom de celui que le Président de la République a présenté comme étant un « héros national ». C’est bien et cela méritait d’être ici rapporté…

      Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Narbonne : Municipales2020 ! Où il est question du RN, de Nouveau Narbonne… et de LREM…

Narbonne : Municipales2020 ! Où il est question du RN, de Nouveau Narbonne… et de LREM…

      Après m'être intéressé au côté gauche sur l'échiquier politique local, et pour répondre aux questions d'un ami, comment se présente donc les forces en présence, du côté droit,[Lire la suite]
700 grandes entreprises mises en demeure par les investisseurs d’être plus transparentes sur leur rôle environnemental

700 grandes entreprises mises en demeure par les investisseurs d’être plus transparentes sur leur rô

  Très intéressant "papier" signé Ludovic Dupin, publié dans Novethic, qui démontre que, contrairement à ce qui est habituellement diffusé dans les médias, l'économie de marché, n'est pas,[Lire la suite]
Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :