Contre-Regards

par Michel SANTO

Ah! la salope.

Ah, la salope! Où la politique sans l’artifice des normes, des règles  et des valeurs qui la rendent respectable.Grattez un peu et vous trouverez toujours sous ce mince vernis civilisationnel une violence native qui toujours trouve à se répandre sous la forme de paroles à caractère eschatologique. Notre côté reptilien, comme dirait H. Laborit…Celui de nos désirs de possessions.Qui s’alimentent aux sources de toutes nos frustrations.Notamment sexuelles.Ah! Ah!l Ah! la salope…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :