Contre-Regards

par Michel SANTO

Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Je ne connais pas ce monsieur El Assidi (dont la notoriété ne tient qu’à son statut de légataire universel de Charles Trenet), mais son rabachage perpétuel et plaintif devant la tombe du “fou chantant” – et de représentants de la presse –, à l’occasion de son jour anniversaire – le 18 mai – me fait grandement douter de la noblesse de ses sentiments “filiaux” envers ce grand poète de la chanson française. Désignant sa tombe, il aurait en effet grossièrement assuré  qu’il n’hésiterait pas à déplacer sa dépouille ailleurs, Saint-Chinian, Béziers, Canet en Roussillon, Nogent-sur-Marne car, selon lui, “la Ville de Narbonne ne fait rien pour lui.” ; menace suivie, pour enfoncer le clou, si je puis dire, d’un avertissement, de nature disons transactionnelle, lancé à Didier Mouly, le maire de Narbonne : “Je suis en négociation avec des maires d’autres villes». Cela dont je pris connaissance ce matin même, après que j’eus pris ma dose habituelle  de café noir devant ma fenêtre grande ouverte par laquelle les cris  joyeux des martinets achevaient de me sortir d’un état de somnolence éveillé. Je me disais alors, goûtant ce moment propice à la réflexion imaginative que ces oiseaux, leurs jeux aériens, leurs éclats sonores valaient tout le bavardage furieux que nous inflige quotidiennement l’univers des médias ; ce que viendrait me confirmer brutalement, quelques heures après ces instants apaisés, la lecture de cet article du journal local, dont je viens de faire état, rapportant les “vulgaires” propos tenus au cimetière de l’Ouest en mémoire de Charles Trenet ; des phrases d’une grande violence symbolique, et des mots qui sonnent faux, qui font mal à ceux qui aiment le poète qu’il fut…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Lambalais

    |

    Je souhaite me désabonner

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je vais donc procéder à votre désabonnement. J’espère que cela n’est pas la conséquence de ce billet et de votre irritation à sa lecture. Bien cordialement !

      Reply

  • Avatar

    camus thierry

    |

    Je suis d’accord sur un point Mr Santo , ce personnage est plus que douteux . Sans craindre de me tromper , je pense que vu la nature de notre grand Charles que j’aime beaucoup , cet individu a profité de sa faiblesse durant sa fin de vie pour mettre la main sur le magot . Par contre , je suis d’accord avec lui sur le non dynamisme de notre bonne ville de Narbonne , tous bords confondus comme d’habitude . Pour preuve , Charles Trenet a vendu à la ville et non donné sa maison d’enfance . Entre lui et sa ville natale , cela n’a jamais été le grand amour , pour preuve la levée de boucliers quand on a programmé les œuvres de cet immense artiste dans la cathédrale , pas de P….. chez nous , quelle honte . Sète a son musée Georges Brassens et nous pauvre Narbonnais , au lieu d’avoir un festival Charles Trenet , nous avons Patrick Sébastien . Donc , un partout , la balle au centre Mr Santo .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :