Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la région LRMP. Madame Carole Delga aurait-elle des “visions” quantiques de l’histoire?!

schrdi1


Madame Carole Delga a l’art de semer sur son passage dans les journaux régionaux – qui n’en font qu’un, faut-il le rappeler – des petites phrases involontairement hilarantes. J’en veux pour preuve celle lancée récemment dans une salle “Atmosphère” (oui! vous avez bien lu…) de Capdenac-Gare, gros noeud ferroviaire du LRMP, comme tout le monde le sait: «Nous voulons mettre le transport collectif au centre des citoyens». Autrement dit:  nous voulons mettre le train en plein centre de votre buffet, citoyens! Petite phrase ridicule, et classique, de “communicant”, où le centre, avec l’axe – toujours majeur -, est partout et toujours, forcément, nulle part. Immédiatement suivie, en la circonstance, de l’hyperbolique annonce d’engager “des États Généraux du Rail”, qui donne ainsi à ce grand moment inaugural de la Révolution Française le statut d’aimable fantaisie participative à la façon de madame Royal. Une Carole Delga qui prenait à la fin de ce “spectacle”, dans cette salle “Atmosphère” bourrée “comme un oeuf”, selon l’élégante formule du localier de service , sans doute enivré par les mâles propos de madame, des accents de tribun formé à la théorie quantique (1): «Ayons une vision lointaine. Pensons dans vingt ans.” Ce qui, là encore, je l’avoue, échappe totalement à mon entendement, sans doute un peu trop cartésien. Mais me fait beaucoup rire! Comment, en effet, pourrais-je être, et madame Delga avec moi, aujourd’hui, absent et présent à la fois, pour penser dans 20 ans. Une vision qui,  pour le coup, m’a immédiatement fait penser à la célèbre expérience du chat de Schrödinger:  un chat mort et vivant en même temps. De sorte que je me pose sérieusement la question de savoir si  c’était bien Carole Delga qui, à Capdenac, ce jour là de cette année 2016, s’exprimait? Et si, en réalité, elle n’était pas en… 2036!


 (1) En physique, la théorie quantique nous explique que dans le monde quantique (c’est-à-dire à l’échelle de l’atome),  une particule – prenons un électron – peut être à plusieurs endroits en même temps.

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Didier

    |

    Je crains que ton commentaire soit trop affûté pour qu’elle en comprenne toute la finesse. Ce n’est plus de la physique quantique, ce sont les inévitables dommages collatéraux du suffrage universel mâtiné de scrutin de liste.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je viens d’être traité de “misogyne” sur Facebook. Je crains le pire, dans les heures qui viennent…

      Reply

      • Avatar

        Didier

        |

        C’est certain qu’en dénonçant la doxa socialiste tu vas t’attirer des ennuis !!!

        Reply

  • Avatar

    Borras

    |

    Ce matin je suis déprimé quand je lis ce genre de sottises
    J’attends avec impatience mon départ sur les routes de St Jacques et pouvoir rever et marcher sans lire ce genre d’âneries de notre personnels politiques qui se veut près du ‘petit peuple’

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :