Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Coucou! le Midi Libre est « réanimé »!?

midi-libre
 

Coucou! Nous revoilà, Narbonne! nous disait dimanche matin, devant les Halles, un vendeur à la criée chapeauté de rouge. Midi Libre est de retour: « Bonjour Narbonne! » s’enthousiasmait Philippe Palat , le directeur de la rédaction du journal, dans un éditorial grandiloquent et racoleur: « Pour vous, amis de la belle et fière Narbonne… Une ville lancée à pleine vitesse sur les rails du développement… bénéficiant de racines sincères ( oui! vous avez bien lu, des racines sincères) … jalousée… car il souffle ici un vent nouveau, chaud et chaleureux… »

Du ronflant et du théâtral pour nous vendre, ou plutôt réanimer un « esprit Midi Libre » qui aurait disparu depuis la fermeture de l’agence de Narbonne après le rachat du groupe Midi Libre-l’Indépendant par celui de la Dépêche de monsieur Baylet. Faut-il comprendre que l’équipe éditoriale narbonnaise va être reconstituée, et qu’une erreur de stratégie a été faite en la supprimant?  Évidemment non!  Ce n’est en fait que la conséquence d’une mise en garde de la l’Autorité de la concurrence après le rachat du groupe Journaux du Midi par La Dépêche: la fermeture des agences Midi Libre dans l’Aude et à Rodez ne permettant plus de maintenir le pluralisme des titres et de l’information. La nouvelle direction de ML a donc décidé de rouvrir non pas une agence mais une édition spécifique à Narbonne seulement afin de donner un gage à ladite Autorité de la concurrence. Un petit ajustement en effet  avec des moyens  a minima : deux journalistes et seulement deux pages environ chaque jour qui se distingueront de l’Indépendant. Bref, du bricolage. Ce n’est donc pas demain que l’on verra une véritable et saine concurrence s’établir dans le petit monde de la presse papier de la Narbonnaise. Mais une initiative qui doit, ou peut, laisser espérer, du côté du Château, un peu plus d’attention positive à sa politique. Nous verrons à l’usage!

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :