Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Le Racing aux Narbonnais et la France aux Français!?

contreregards


Je lis ce titre dans l’Indépendant du 10 juillet: le « Racing aux Narbonnais ». Narbonnais avec un N majuscule! Comme la France aux Français! l’Occitanie aux Occitaniens et le Pays Catalans aux Catalans. Toujours avec des majuscules! Et ne peux m’empêcher de sentir ces mauvaises odeurs  de l’exclusisme et du repli sur soi;  d’un désir d’un passé fantasmé, qui toujours revient sous la forme d’une farce – souvent tragique d’ailleurs! Et de penser que le parti identitaire est  en train de gagner les esprits, jusque dans ma petite ville, qui pourtant se prétend grande. Les mots ne sont pas innocents! En l’occurrence, ce titre, à la petite échelle de ma modeste cité, reflète de biens grands maux. Ceux d’un pays et de ses villages, ses villes, ses régions… fatigués, qui se recroquevillent et se referment autour de leurs « frontières », prétendument  « naturelles ».

Les français d’ascendance portugaise étaient heureux hier: fiers d’être français et portugais. Cette finale de l’Euro, dimanche, je l’ai vécu, si je puis dire, ainsi: loin, très loin de l’esprit de ceux qui chantent le « RCNM aux Narbonnais! » ou la « France aux Français! »

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :