Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne et d’ailleurs. Un festival Sportfolio 2015 d’exception…

Remarquable édition 2015 de Sportfolio, le festival des plus belles images de sport de la planète, du 4 au 21 juin à Narbonne. Les organisateurs, Bénédicte d’Audigier et Gilbert Benedicto, nous présentent quatorze expositions, à ne rater sous aucun prétexte. Remarquable, ce Sportfolio l’est tant du point de vue de la variété des thèmes, admirablement présentés, que de leur traitement, par des auteurs au talent confirmé.  Une réussite qui tient aussi à une judicieuse et fort intelligente répartition de ces expositions en des lieux emblématiques du centre ville de Narbonne: cours Mirabeau, parvis de la Médiathèque, Palais des Archevêques… Les parcourir, les méditer, c’est en surplomb entrer dans d’autres images, celles de son patrimoine architectural et historique, de ses lieux de vie, sociaux et privés. Parmi toutes ces images, l’exposition présentée en hommage à Michel Birot: « Du jeu et des hommes », dans la Cour de la Madeleine du Palais des Archevêques, m’a particulièrement séduit. Michel Birot dont il est dit, dans le petit texte de présentation – je signale au passage une petite faute de répétition – qu’il était un fou de photo et de rugby (ou bien l’inverse). Un amoureux de ce sport de gentlemen, à l’évidence, qu’il célèbre ici avec de splendides images noir et blanc. Toutes les valeurs, notamment de solidarité dans l’effort, la joie et la souffrance, de ce sport sont ici   magnifiquement  sublimées…

IMG_1343

L’ironie et la tendresse n’y sont pas absentes non plus; et l’oeil de Michel Birot savait les capter et les cadrer à merveille. Des images qui parlent de lui autant que de ces moments volés au temps et à la vie de ses acteurs. Comme celle de cet enfant qui dit tout de la solitude, de l’attente et de l’espérance. Des sentiments qui parfois habitent le coeur de jeunes garçons pour qui ce sport est aussi une aventure humaine et sociale… Un vrai parcours initiatique!

IMG_1340

Et que dire de cette image inattendue, surprenante, sinon qu’un simple ballon ovale peut circuler dans des univers où ne l’attend guère, et symboliser, à sa manière, le souffle d’un esprit universel emplit de fraternité, ne serait-il que profane…

IMG_1339

Je ne voudrais pas terminer cette petite chronique, très personnelle, sans rendre hommage enfin à toutes celles et ceux qui ont permis la réalisation de ce festival de la photo de sport un moment menacé de disparition. Un festival mis en oeuvre par la municipalité précédente et qui, après quelques péripéties politiques, a finalement était maintenu par l’actuelle. Une décision intelligente! Il n’y avait aucune raison objective, en effet, pour le supprimer. Le ressentiment ou les oppositions idéologiques et politiques n’ont pas à entrer en ligne de compte dans la poursuite ou l’arrêt de politiques publiques, dès lors qu’elles sont de qualité et utiles au bien commun, bien évidemment. La réussite de cette édition 2015 de Sportfolio le démontre amplement. Nul doute que ce festival est, et sera, le festival de référence de l’image de sport… Il manquait à Narbonne une « Signature » festivalière et culturelle de haut niveau, elle peut désormais, pour l’art photographique et des images de sport, s’en prévaloir sans risque d’être contredite …

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Articles récents

Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapart, mais les meutes soulevées à [Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

        Fin de l’insupportable attente. Sur la Place du Forum  (évidemment !) le voile a été enfin levé sur cet énigmatique code romain XXI placardé par les « marcheurs loc[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :