Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne et de la Grande Région. Régionales2015. Jean Claude Pérez, député de l’Aude PS, dit non à la création d’une présidence déléguée…

  perezcarca  

Jean Claude Pérez, le député socialiste de Carcassonne, vient de s’exprimer sur cette modification législative du Code Général des Collectivités Locales qui permettrait de satisfaire les ambitions électorales de Damien Alary et valider l’accord passé avec le PRG pour les prochaines régionales en lui attribuant , si la liste conduite par Carole Delga l’emportait, la présidence déléguée de la future grande région LRMP, qui aujourd’hui n’existe pas. J’ai écrit, dans des billets précédents, ce que je pensais de cette tartarinade politicienne pour ne pas y revenir, mais ce que j’indiquais dans celui d’hier sur les tensions provoquées au sein même du PS s’est traduite enfin par cette déclaration du député de l’Aude, que je reproduis ici. Courageuse et juste, je m’étonne, ce matin, à la lecture de la presse régionale en ligne, du faible écho qu’elle a rencontré au sein de ses rédactions. Chacun en tirera la conclusion qu’il convient!

Je suis contre la création d’un président-délégué ! Le gouvernement de Manuel Valls a déjà répondu à ces exigences en décidant d’une répartition équilibrée des services de l’Etat. Il y aura donc après les élections de décembre prochain,une Présidente et des vice-Presidents pas besoin de rajouter un président -délégué. Dans le débat parlementaire,il n’a jamais été question de créer un président -délégué car cela aurait conforté les anciennes entités au détriment de la nouvelle fusion. J’ai donc donné mon point de vue directement au Premier Ministre Manuel Valls, en lui indiquant que j’étais contre la création d’un président -délégué. Même si le parti socialiste est au pouvoir, il ne peut pas à sa guise décider tout seul. Ce qui arrange les intérêts de quelques dirigeants socialistes ne peut pas se faire au détriment de nos concitoyens !!!

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Avatar

    Yannick Bénézech

    |

    Hier “Le Figaro”, aujourd’hui “Le Canard Enchaîné”, les médias parisiens s’emparent du sujet !

    Reply

  • Avatar

    Didier

    |

    Très bon article de Dominique Reynié sur ce sujet dans le Figaro

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Et du Canard Enchaîné ce matin. Pendant ce temps la presse régionale, elle, est muette…

      Reply

  • Avatar

    robert duval

    |

    Réforme désastreuse et coûteuse! Le gâteau! Ils aiment ça! Et ils en redemandent!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :