Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et de LRMP. De l’eau, des canards et de la politique!

fete de l'eau


Pluies diluviennes, rivières en crues, inondations sur une bonne partie de la France, c’est sous ces auspices nationales que s’est ouverte, sous un ciel parfaitement bleu, ce matin, la première fête de l’eau de Narbonne. Avec des risques d’orages dans l’après midi, cependant. De grêle même, prévoit Météo France. Sur les Barques de Cité, de petites tables de jeux et un petit chapiteau dédié à la « science pour tous ». Une piscine en caoutchouc aussi. Sur les eaux du canal, des kayaks, jaunes, et sur le quai de la Robine, rive droite, des  chiliennes, bleues.  Ne manquait que du sable et des parasols pour se croire à Paris Plage. En plus petit. Bref! Pas de quoi casser trois pattes à un canard. Jusqu’à l’arrivée de Robert Ménard! De la fête lui aussi. Couac! Comme d’habitude: il a son masque à demeure dans notre ville. Où il y barbotte avec entrain! Je l’ai même entendu claquer du bec.  Mais pas vu secouer ses plumes, j’étais trop loin. Pendant ce temps, le groupe que présidait Dominique Reynié au conseil régional LRMP – coulé, déclaré inéligible le prof de science-po! -, se réunissait au Novotel pour désigner son remplaçant. Dans la mare, des palmipèdes marris;  et d’autres ravis.  Rivenq, le directeur de cabinet du maire d’Alès, devrait emporter la palme de la présidence du groupe, tandis que Pradrié, le maire de Labastide-Murat devrait « monter » sur le pont de la Commission Permanente. C’est la première fête de l’eau, à Narbonne. On n’y chante pas sous la pluie, mais on y a vu danser ce vilain petit canard de Ménard…

 

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :