Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et de LRMP. De l’eau, des canards et de la politique!

fete de l'eau


Pluies diluviennes, rivières en crues, inondations sur une bonne partie de la France, c’est sous ces auspices nationales que s’est ouverte, sous un ciel parfaitement bleu, ce matin, la première fête de l’eau de Narbonne. Avec des risques d’orages dans l’après midi, cependant. De grêle même, prévoit Météo France. Sur les Barques de Cité, de petites tables de jeux et un petit chapiteau dédié à la “science pour tous”. Une piscine en caoutchouc aussi. Sur les eaux du canal, des kayaks, jaunes, et sur le quai de la Robine, rive droite, des  chiliennes, bleues.  Ne manquait que du sable et des parasols pour se croire à Paris Plage. En plus petit. Bref! Pas de quoi casser trois pattes à un canard. Jusqu’à l’arrivée de Robert Ménard! De la fête lui aussi. Couac! Comme d’habitude: il a son masque à demeure dans notre ville. Où il y barbotte avec entrain! Je l’ai même entendu claquer du bec.  Mais pas vu secouer ses plumes, j’étais trop loin. Pendant ce temps, le groupe que présidait Dominique Reynié au conseil régional LRMP – coulé, déclaré inéligible le prof de science-po! -, se réunissait au Novotel pour désigner son remplaçant. Dans la mare, des palmipèdes marris;  et d’autres ravis.  Rivenq, le directeur de cabinet du maire d’Alès, devrait emporter la palme de la présidence du groupe, tandis que Pradrié, le maire de Labastide-Murat devrait “monter” sur le pont de la Commission Permanente. C’est la première fête de l’eau, à Narbonne. On n’y chante pas sous la pluie, mais on y a vu danser ce vilain petit canard de Ménard…

 

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio