Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. RCNM: Dimanche! un beau moment de sagesse et de sincérité populaire…

DSC_7834


Ce matin, entre 11h30 et midi, assis à la terrasse du Petit Moka, j’ai assisté à une déferlante de drapeaux orange et noir sur la place de l’hôtel de ville. Un dimanche, à l’heure de l’apéro!  Du jamais vu. Une concurrence déloyale pour des responsables locaux de la CGT, au bord de la syncope. Un évènement à faire tomber dans le doute métaphysique les squelettiques cercles de « nuitsdeboutistes », depuis la dernière lune à jamais disparus. Ce dimanche, Narbonne était donc coupée en deux. Aux Halles, rive droite, autour des « tonneaux », quelques rares habitués des tribunes « d’honneur » ciblaient les responsables des difficultés du RCNM. Devant le Palais, rive gauche, le peuple des « populaires » appelait ses locataires, et tous les acteurs concernés, à la dignité, pour le sauver. J’ai entendu des cornes et  des : « nous sommes des vrais et des purs », qui sonnaient comme un doute sur les sentiments  de ceux à qui cette apostrophe était adressée. L’amertume et la colère étaient aussi perceptibles dans ce rassemblement de supporters, qui sont l’âme et le corps de ce club. Des hommes et des femmes qui ne comprennent toujours pas comment leur RCNM en est arrivé là, au bord de la relégation, sinon par des jeux de pouvoir masqués, insupportables à leurs yeux. La banderole tirée sur deux rangs devant l’entrée principale de l’hôtel de ville résumait parfaitement bien ce que dans la circonstance il convient d’être: dignes. Comme en ce dimanche ils en ont fait la démonstration. Un beau moment de sagesse et de sincérité populaire. Un émouvant appel à l’unité, à l’action et à la responsabilité, pour sauver le RCNM d’une relégation imméritée… Espérons qu’il sera entendu…


CollageIt

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
Le nouvel ordre moral.

Le nouvel ordre moral.

Extrait du "Le nouvel ordre moral" par Christophe Carraud, qui signe, hélas !, le dernier numéro (le 47) de la Revue Conférence : "De même que la propagande va avec le repli (des années noire[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :