Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. RCNM: Dimanche! un beau moment de sagesse et de sincérité populaire…

DSC_7834


Ce matin, entre 11h30 et midi, assis à la terrasse du Petit Moka, j’ai assisté à une déferlante de drapeaux orange et noir sur la place de l’hôtel de ville. Un dimanche, à l’heure de l’apéro!  Du jamais vu. Une concurrence déloyale pour des responsables locaux de la CGT, au bord de la syncope. Un évènement à faire tomber dans le doute métaphysique les squelettiques cercles de “nuitsdeboutistes”, depuis la dernière lune à jamais disparus. Ce dimanche, Narbonne était donc coupée en deux. Aux Halles, rive droite, autour des “tonneaux”, quelques rares habitués des tribunes “d’honneur” ciblaient les responsables des difficultés du RCNM. Devant le Palais, rive gauche, le peuple des “populaires” appelait ses locataires, et tous les acteurs concernés, à la dignité, pour le sauver. J’ai entendu des cornes et  des : “nous sommes des vrais et des purs”, qui sonnaient comme un doute sur les sentiments  de ceux à qui cette apostrophe était adressée. L’amertume et la colère étaient aussi perceptibles dans ce rassemblement de supporters, qui sont l’âme et le corps de ce club. Des hommes et des femmes qui ne comprennent toujours pas comment leur RCNM en est arrivé là, au bord de la relégation, sinon par des jeux de pouvoir masqués, insupportables à leurs yeux. La banderole tirée sur deux rangs devant l’entrée principale de l’hôtel de ville résumait parfaitement bien ce que dans la circonstance il convient d’être: dignes. Comme en ce dimanche ils en ont fait la démonstration. Un beau moment de sagesse et de sincérité populaire. Un émouvant appel à l’unité, à l’action et à la responsabilité, pour sauver le RCNM d’une relégation imméritée… Espérons qu’il sera entendu…


CollageIt

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de presse …

Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de

        Humour jaune ! Revue de presse locale – vite faite : un seul "canard" – ; et, stupéfaction à la lecture d'un article consacré à la visite du Haut Commissaire à l'[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : "Toujours plus" de pandores municipaux en haut des affiches électorales …

Narbonne ! Municipales2020 : "Toujours plus" de pandores municipaux en haut des affiches électorales

  L’air du temps est à l’environnement et à la sécurité. Et ma petite ville qui, pourtant, jouit d’un cadre de vie privilégié sans violences urbaines avérées, n’y échappe pas. Conséquemment,[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio