Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique Narbo-Martienne. L’univers si t’es nomade…

BIO GZ PHOTO Gerard Zuchetto par C--line Deschamps

Gérard Zuchetto par C–line Deschamps


Soyons honnêtes, à Narbonne les amateurs de culture sont plus gâtés que ceux de rugby. Certes ici comme là, il y eut des défaites et revers cuisants, des fautes d’arbitrage ou des matchs mal engagés. Mais ici la saison n’est pas finie, et à peine Sportfolio replié, la nouvelle expo à l’Aspirateur installée, qu’une nouvelle proposition –courte mais copieuse, est faite au public.

Je veux parler de la nouvelle session des Universités nomades, qui se tient ce Vendredi 24 juin. Une superbe affiche concoctée par Thierry Gomar et Stéphane Kowalczyk, les créateurs inspirés de ces Universités originales.

Le principe en est simple: un conférencier parle de son sujet. Avec son instrument, un musicien introduit, entrecoupe puis conclut le temps de parole. C’est la dimension orale qui est mise en avant : une parole fluide, savante mais non professorale, associée à de la musique improvisée.

Vendredi l’invité est Gérard Zuchetto, musicien, musicologue spécialiste des Troubadours. Au chant, Sandra Hurtado-Ross. Le vocable de l’intervention : Art de Trobar : No limit ! mix anglo-occitan pour associer le séminaire concomitant de l’Université de Stanford sur le sujet.

L’occasion en ce temps d’Occitanie de quitter le mythe, et d’en apprendre sur ces poètes nomades pour qui l’amour et les joutes musicales ou verbales étaient l’art même de la vie.

C’est vendredi 24 juin, à 21h00 à la MJC de Narbonne.

Comme pour le rugby la partie est filmée, mais non retransmise en direct: http://lesuniversitesnomades.blogspot.fr/

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio