Contre-Regards

par Michel SANTO

Coup de gueule après ce titrage viral qui fait le buzz: ignoble et irresponsable…

images-1

« Schäuble: la France doit être réformée de force »! Le titre de l’ensemble de la presse, aujourd’hui, du Figaro au Parisien, en passant par Marianne et le Monde… Germanophobe, si on est poli, puant, si on se lâche. Il n’est pas besoin de gloser pour en tirer toute sa moelle sémantique faite de clichés et d’allusions historiques particulièrement nauséabonds. Confronté à une situation dramatique pour la Grèce, qui l’est aussi pour tous les autres États de l’Union, en pleine séquence politique où se joue l’avenir de l’Europe, voilà que des apprentis sorciers médiatiques nous balancent en pleine « poire » ces titres irresponsables. Mais qu’en est-il réellement des propos de monsieur Schäuble, qui justifieraient ce titre et les réactions de certains dans notre classe politique? Je le cite: « Si vous en parlez avec mes amis français, que ce soit (le ministre des Finances) Michel Sapin ou (de l’Economie) Emmanuel Macron, ils ont de longues histoires à raconter sur la difficulté à convaincre l’opinion publique et le Parlement de la nécessité de réformes du marché du travail » et encore ceci: « La France serait contente que quelqu’un force le Parlement, mais c’est difficile, c’est la démocratie ». Autrement dit : la France est incapable de se doter d’un exécutif solide et d’une majorité, qui le serait tout autant, capable de faire des réformes de structures indispensables à son économie et conséquemment favorables à un retour de la croissance et de l’emploi. Et alors! Où est l’erreur, qui peut contester ce diagnostic? Ce matin, plus qu’hier, j’ai un peu honte de ces hypocrites ignominies journalistiques et politiques. Messieurs, soyez donc à la hauteur de ce qu’exige votre profession: former l’opinion. Non la flatter ainsi, bassement!

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Bernard-Mery de Vargas

    |

    Hi hi hi…. on est pas capable d’admettre la vérité et encore moins que quelqu’un d’autre nous la dise. De toute façon, on va finir comme la Grèce.
    Ce qui me dérange dans ce scénario c’est que c’est toujours les petites gens qui vont payer au final des décennies d’erreur des politiques.

    Reply

  • Les Contre-Regards de Michel Santo

    |

    Ils ont bonne mine ce matin, nos médias nationaux »Les dirigeants de la zone euro sont-ils en train d’accoucher d’un accord ? Après plus de 13 heures de réunion, les Dix-neuf ont commencé, lundi 13 juillet peu après 4 heures, à discuter d’un compromis pour trouver une porte de sortie à la crise grecque. Le texte, rédigé par la Grèce, l’Allemagne et la France, doit à présent convaincre l’ensemble des dirigeants de la zone euro, y compris les plus exigeants envers Athènes. » Dans la Matinale du Monde…

    Reply

  • GWDLF

    |

    Bravo les artistes, l’euro l’a fait. ( taux de change fixe, taux d’intérêt ne correspondant pas à un pays, mais à une zone = résultat logique, c’est à dire bordel partout et destruction de l’Europe. L’Allemagne n’a rien à nous envier avec des Engagements à 85 fois son Pib en swaps. Son tour viendra)
    Avant le chaos final, Revoir les fonctionnaires allemands à Paris pour expliquer à notre fonction publique (que le monde entier nous envie) comment gérer un pays m’amuse beaucoup, mais vraiment beaucoup.
    Ils sont trop fort tous les Attali de ce pays.
    Mais ne nous trompons pas, ce n’est pas la France qui ne veut pas se reformer, c’est la France de l’economie communiste, celle qui vole, spolie, mets en esclavage à son profit, l’autre, celle de la concurrence, elle se reforme tous les jours.
    Alors pas d’amalgame.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

        « Sucette » et Marco, les deux (!?) présidents des « Socios » du RCNM ne font pas dans la guimauve épistolaire. C’est un véritable glaçon en effet qu’ils vien[Lire la suite]
L'amputation nécessaire des Départements couvrant les Métropoles (l'exemple de la Haute Garonne)

L'amputation nécessaire des Départements couvrant les Métropoles (l'exemple de la Haute Garonne)

 Pierre Médevielle, en haut, et Georges Méric… Le précédent gouvernement avait prévu la suppression des conseils départementaux mais, pour des raisons bassement politiciennes – ne pas perdre les voix[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :