Contre-Regards

par Michel SANTO

Dans ma petite ville, on pratique aussi le culte du “grand homme” et la lècherie “militante”…

   

Il y a des jours, comme aujourd’hui, où le hasard vous fait « tomber » sur l’expression la plus basse de la flagornerie militante, au point de douter jusqu’à l’équilibre moral et intellectuel de ceux qui complaisamment la diffusent, l’approuvent et la “likent”, sur les réseaux sociaux, notamment. Ainsi cette « prière », relevée sur Facebook, d’un adorateur de Jacques Bascou (ce dernier vient d’annoncer dans la presse la fin de sa carrière d’élu) où s’expose, dans toute sa naïveté, un esprit de secte proprement ahurissant : « La sagesse de l’expérience, la sérénité dans l’action, une vision lucide de l’avenir pour Narbonne et la Narbonnaise… et une sincérité unique sur ses échecs et ses réussites. Nous aurons toujours besoin de cet homme et de ses idées qui auront marqué et marqueront encore notre belle ville. » Amen ! Qu’on ne se méprenne pas cependant sur le sens de mon irritation. Si je fais état de cette indécente lècherie, en effet, c’est moins pour moquer son auteur, que pour le féliciter au contraire d’avoir ainsi exprimé, dans une prose d’une pureté quasi biblique, les ressorts psychologiques de l’inconditionnalité de l’engagement militant – quand toute raison en est absente – de gauche, de droite ou d’ailleurs. Jacques Bascou, à qui cette louange “fessebouquienne” est adressée – il doit avoir un peu honte ! – dit que son modèle en politique fut Georges Frêche. On rappellera alors aux communiants qui pratiquent la génuflexion en bandes organisées, l’une des formules de l’ex-maire de Montpellier : « Les électeurs sont des cons ». Je la trouve, en l’occurrence, de circonstance, pour peu que l’on change le nom de ceux à qui il s’adressait !

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    Céline

    |

    Mais comme vous avez raison !!!
    Je connais personnellement l’auteur de cette ridicule diatribe, et par respect je n’avais rien dit a la lecture de cette “théâtrale tirade”.

    Merci donc de mettre des mots sur ces pensées que je partage avec vous !

    Reply

  • Avatar

    thierry camus

    |

    Les bras m’en tombent , admirer le Jacquot c’est fort de café mais il est probable que ce personnage a du bénéficier d’une largesse quelconque de notre admirable président d’agglomeration . Il est courant dans notre contrée comme ailleurs de solliciter les élus de tous bords pour obtenir des faveurs de toute nature , bref je pense que cet admirateur de “le regard fuyant et la main molle “doit consulter d’urgence un ophtalmologue et un orl ou bien qu’il nous décrivent les grandes oeuvres de notre admirable élu que le monde entier nous envie . A retenir parmi ses innombrables qualités , son courage , démissionnaire du PS qui l’a grassement nourri pendant des décennies . Je vais aller déposer un cierge à la cathédrale , ce n’est plus possible , qu’a fait Narbonne pour mériter tant de bêtises .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :