Contre-Regards

par Michel SANTO

De la droite à la gauche.

Des lecteurs, je ne les savais pas si nombreux et interessés, s’inquiétent de savoir pour quelles raisons je n’écris plus de billets depuis déjà quelques temps. En panne! mécanique… Une tendinite furieuse et tenace de l’épaule  droite. J’utilise la gauche pour taper ce texte. Pas évident! essayez donc… Enfin, il y a du mieux me dit mon toubib, qui s’efforce de la rendre plus souple et mobile, la droite pas la gauche….Encore que… Bon, en attendant je stocke un nombre invraisemblable de sujets et désespère de passer de ma gauche à ma droite. Comme Aubry et son armée de paumés, au sein d’un PS de plus en plus « centripété ». Et qui, lui, aurait bien besoin, pour qu’on croit à ses remèdes d’une bonne cure de rajeunissement doctrinal. Ah! Hollande à la fête de l’Huma et aux côtés de Delanoë tout à la fois. Un vrai rebouteux celui-là…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]