Contre-Regards

par Michel SANTO

64% des français contre la baisse des dépenses publiques, 67% contre la hausse des impôts ?

images-copie-3.jpeg

 

Près des deux tiers des Français (64%) se déclarent hostiles à l’effort d’économies budgétaires décidé par le gouvernement en 2014, selon un sondage* Ifop pour le Journal du dimanche.  « Car il risque de détériorer les services publics et freiner la reprise économique » Touche pas à la dépense publique! semble donc être le mot d’ordre. Avec un bémol toutefois: la diminution du nombre de députés est plébiscitée (87%, 13% contre) et la fusion ou le regroupement entre les départements et les régions est réclamée par 62% (36% contre). J’en conclue que si l’on s’attaquait d’abord à ces deux derniers « gisements de productivité », les autres seraient peut-être acceptés… Enfin ! Mais comme notre peuple n’est pas à une contradiction près, je lis ce matin dans le Midi Libre que deux tiers des Français (67%) se disent être prêts à se mobiliser pour protester contre le niveau d’impôt et défendre l’emploi. J’en conclue que lier l’emploi à la baisse des impôts, n’est pas non plus idiot. Mais quand même, avec d’un côté 64 % des français contre la baisse des dépenses publiques et 67% contre la hausse des impôts, sans un sou dans les caisses et endettés jusqu’au cou, on n’est pas sorti de l’auberge ! Balle au centre, dans le trou, statut quo ; et en ligne de mire des boucs émissaires parfaits : l’Europe, l’euro, l’Allemagne… J’observe aussi que cet irrationnel 64%-67% correspond au vivier d’opinion dans lequel puise Marine le Pen. Ce qui ne me fait pas rire du tout !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

    Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce so[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

  « Narbonne En Commun » (N.E.C) est donc la nouvelle enseigne d’un rassemblement des « forces de gauche » narbonnaises. Des forces qui se limitent, pour l’heure, si on e[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio