Contre-Regards

par Michel SANTO

64% des français contre la baisse des dépenses publiques, 67% contre la hausse des impôts ?

images-copie-3.jpeg

 

Près des deux tiers des Français (64%) se déclarent hostiles à l’effort d’économies budgétaires décidé par le gouvernement en 2014, selon un sondage* Ifop pour le Journal du dimanche.  « Car il risque de détériorer les services publics et freiner la reprise économique » Touche pas à la dépense publique! semble donc être le mot d’ordre. Avec un bémol toutefois: la diminution du nombre de députés est plébiscitée (87%, 13% contre) et la fusion ou le regroupement entre les départements et les régions est réclamée par 62% (36% contre). J’en conclue que si l’on s’attaquait d’abord à ces deux derniers « gisements de productivité », les autres seraient peut-être acceptés… Enfin ! Mais comme notre peuple n’est pas à une contradiction près, je lis ce matin dans le Midi Libre que deux tiers des Français (67%) se disent être prêts à se mobiliser pour protester contre le niveau d’impôt et défendre l’emploi. J’en conclue que lier l’emploi à la baisse des impôts, n’est pas non plus idiot. Mais quand même, avec d’un côté 64 % des français contre la baisse des dépenses publiques et 67% contre la hausse des impôts, sans un sou dans les caisses et endettés jusqu’au cou, on n’est pas sorti de l’auberge ! Balle au centre, dans le trou, statut quo ; et en ligne de mire des boucs émissaires parfaits : l’Europe, l’euro, l’Allemagne… J’observe aussi que cet irrationnel 64%-67% correspond au vivier d’opinion dans lequel puise Marine le Pen. Ce qui ne me fait pas rire du tout !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio