Contre-Regards

par Michel SANTO

Des mémoires inutiles.



La Servitude volontaireOn tombe, au hasard de ses livres et de leurs pages, sur La Boétie et son célébrissime « Discours de la servitude volontaire » et l’on se dit que cet éblouissant « ancien » vaut tout ce qui se publie de prétendument moderne. A le lire et le méditer, que pèsent en effet les mémoires d’un de nos derniers Président de la République et celles de son dernier premier ministre ? Certes, elles figurent en tête du palmarès des meilleures ventes et leurs éditeurs s’en portent bien. Mais que nous enseignent elles qui nous informe sérieusement sur la marche du monde et ceux qui prétendent la gouverner ? Rien ! La seule chose dont nous soyons en revanche certain est qu’elles seront le prétexte à deux ou trois « Vivement dimanche » où nos mémorialistes viendront compléter la longue liste des saltimbanques de la scène et de la chanson venus y promotionner leur prose, en général écrite par d’autres. Aussi, et parce que l’actualité dans ma ville et ma région est à la romanité, je ne résiste pas à l’envie de conclure ce billet d’humeur sur la vacuité de ces textes politiques qui se veulent édifiants par cette observation faite à 18 ans par un jeune homme qui, aujourd’hui, en aurait 447 : « 
Les empereurs romains n’oubliaient surtout pas de prendre le titre de Tribun du peuple, parce que cet office était tenu pour saint et sacré ; établi pour la défense et la protection du peuple, il jouissait d’une haute faveur dans l’État. Ils s’assuraient par ce moyen que le peuple se fierait mieux à eux, comme s’il lui suffisait d’entendre ce nom, sans avoir besoin d’en sentir les effets. Mais ils ne font guère mieux ceux d’aujourd’hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux. On connaît la formule dont ils font si finement usage ; mais peut-on parler de finesse là où il y a tant d’impudence ? » On rêve à ce genre d’audace si finement brodée dans nos gazettes de province, et d’ailleurs !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel d'at[Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

On l’oublie , mais Benoît Hamon fut le candidat choisi par les socialistes, les radicaux et une partie des Verts pour les représenter à la dernière « présidentielle ». Il était le candidat issu du[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :