Contre-Regards

par Michel SANTO

Des nuits de la Saint Sylvestre enflammées!…

1687852add695fbb43683cc31d488940 voitures ont été incendiées au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, un nombre en recul de 12 % par rapport à 2013, selon le bilan du ministère de l’Intérieur transmis jeudi 1er janvier.  Une tradition désormais bien établie, comme la bûche à Noël, en général, elle, plutôt glacée. Un rituel sauvage où des voitures sont brûlées sur l’autel festif de l’abondance et de la démesure par de « jeunes » gens vivant à la périphérie de nos villes. Au frais, si je puis dire, de leurs propriétaires et voisins habitants dans les mêmes quartiers.Ainsi, les « mauvais esprits » censés symboliquement chasser les « feux d’artifice », au coeur des grandes cités, et les pétards devant les portes des petites, chaque année nouvelle, se rappellent ainsi à nos souvenirs des années passées. La double-face de notre post-modernité à l’instar de Janus, jadis fêté tous les premiers janvier…

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Michel

    |

    Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2015. Concernant ces incendies , nous en supportons les frais dans nos primes d’assurances et nos impôts . Il faut bien que quelqu’un alimente le fonds d’indemnisation ( CIVI ) . Peut être même certains en profitent-ils pour obtenir ainsi 4000 Euros

    Reply

  • guillaume

    |

    Je pensais que la tradition avait une origine plus ancienne que ces quelques dizaines d’années qui ont vu l’apparition des feux de voiture. A titre personnel et sans vouloir polémiquer il me semble que j’aurais écrit au frais au pluriel soit: aux frais. Amicalement.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      On pourrait l’écrire au pluriel, en effet. Mais vous l’avez bien entendu compris dans le sens que je voulais lui donner et qui me semble mieux exprimer le désarroi de ces malheureux propriétaires qui se trouve dans la situation absurde et révoltante de permettre à quelques « fous furieux » « de se payer » gratuitement ce genre d’embrasement hystérique et collectif . Bien à vous!

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

        « Sucette » et Marco, les deux (!?) présidents des « Socios » du RCNM ne font pas dans la guimauve épistolaire. C’est un véritable glaçon en effet qu’ils vien[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :