Contre-Regards

par Michel SANTO

Didier Mouly sait-il encore où il campe et sur quel pied danser !

 
 

Lors du dernier conseil municipal, Didier Mouly a fait un surprenant discours introductif de politique générale. Il y a notamment déclaré que l’actualité tant nationale que locale confortait “les élus Nouveau Narbonne dans leur indépendance, loin des vieux partis politiques, des dogmes et du sectarisme.” Une sortie qui a du faire sursauter les élus LR et les conseillers les plus droitiers de sa majorité – je pense précisément à monsieur César et à ses amis  LR ; et hoqueter madame Garbay, de cette même majorité – comme certains de ses amis conseillers ouvertement favorables à LREM –, virée de sa délégation après qu’elle eut postulée  pour une investiture de ce mouvement aux dernières législatives. L’étonnant tout de même est que ces avalements permanent de couleuvres les rendent à ce point… muets. Encore hier, lors de ces dernières législatives justement, Didier Mouly ne s’était-il pas affiché en soutien de représentants de ce qu’il appelle les “vieux partis”. De madame Fabre (Ps) d’abord – dont il fit un éloge ostentatoire de son “bilan” au point de souhaiter sa réélection – , de monsieur Py (LR) ensuite – dans une amicale et complaisante vidéo siglée Nouveau Narbonne. Et que dire enfin de cette “indépendance” et de “son éloignement de tout sectarisme” maintes fois rabâchés, lui qui ne rate pas une occasion de stigmatiser les manoeuvres politiciennes du président de l’Agglo, dont se ne plaignent pourtant pas les groupes de Monsieur Py (LR) et de Monsieur Martin (Divers droite et indépendant), qui oeuvrent dans cette collectivité ; sauf à considérer évidemment que ces deux figures de droite et du centre-droit de la Narbonnaise complotent de concert avec le président de l’Agglo, Jacques Bascou, lui même désormais hors parti – il a démissionné du PS ! Bref, monsieur Mouly a du caractère et de l’humeur, pas de pensée politique cohérente. Dieu seul sait, s’il existe ! et encore, où il campe et sur quel pied il veut danser…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
Dans la rubrique "Faits divers", des titres à se tordre…

Dans la rubrique "Faits divers", des titres à se tordre…

C'est dans les titres de la rubrique "Faits divers" des journaux de province que l'on trouve des merveilles d'humour. Les préposés à ces rubriques y lâchent parfois quelques beaux traits d'esprit — d'[Lire la suite]
Saveurs des terroirs : la semaine Bavaroise s'invite aux halles de Narbonne…

Saveurs des terroirs : la semaine Bavaroise s'invite aux halles de Narbonne…

      Mercredi matin, les murs et les piliers des Halles ont soudainement tremblés : une fanfare bavaroise y faisait son entrée, plein cuivres et au pas cadencé. Martiale et [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio