Contre-Regards

par Michel SANTO

Dimanche, Mélenchon a pris un « beau tampon » !

   

   

Jean-Luc Mélenchon espérait enfin tirer un bénéfice électoral de son soutien au « mouvement » des « gilets jaunes », mais c’est un nouveau « tampon » qu’avec lui sa candidate vient de prendre dans cette partielle de dimanche dernier. Battue à « plate couture » ; et la gauche académique rassemblée derrière elle, itou* ! Ce que reconnaît Mélenchon lui-même, pour en tirer la leçon politique suivante : « Selon moi donc cette ligne de soi-disant « gauche rassemblée » a contribué à bloquer la mobilisation qui aurait été possible en assumant d’être « l’opposition à Macron » sans obliger à montrer patte blanche. » C’est à dire, en langage clair, que cette « mobilisation » aurait été possible, selon lui, en allant chercher toutes les voix et soutiens du « dégagisme » ambiant : principalement captés par l’extrême droite. De sorte que si je mets au crédit de JL Mélenchon sa lucidité politique, à savoir que LFI ne peut pas se penser comme un « nouveau PS » autour duquel construire un programme et des alliances avec les mêmes de l’ex programme commun de gouvernement, il n’en reste pas moins que sa stratégie du « dégagisme » absolu est vouée à l’échec et ne peut profiter qu’à la droite la plus dure et l’extrême droite. J’en viens même à penser, pour conforter paradoxalement l’analyse de JL Mélenchon, qu’un candidat RN, dans la conjoncture nationale présente, aurait fait mieux, dimanche, que la candidate LFI…

*À l’exception du PCF ! Un PCF qui en changeant de secrétaire général et de ligne ce même dimanche – autonomie politique et participation à toutes les élections – sort désormais de son suivisme mélenchonien (mauvaise nouvelle supplémentaire pour le patron de LFI !)

**Une analyse qui, entre parenthèses, exprime aussi des « lignes » et des stratégies d’alliances contradictoires au sein de LFI…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    VERDEJO Xavier

    |

    Bon, une analyse est une analyse. Je la respecte mais là où je ne suis absolument pas d’accord, c’est sur votre titre et la référence au « tampon ». Je crois que si l’on doit parler de « tampon », c’est bien celui que prend le fonctionnement dit « démocratique » de notre République. La question qui me semble alors la plus pertinente, c’est très sérieusement de s’interroger sur nos institutions.
    Cordialement
    XV

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Quoique que l’on pense en effet du taux d’abstention et de ce qu’il signifie, il n’empêche que le résultat et l’absence de mobilisation autour de cet ensemble hétéroclite d’accord sur rien est à analyser… Et de quel rapport de forces est-il l’expression ? J’ai donné mon point de vue…

      Reply

  • Avatar

    Aimé COUQUET

    |

    Mélenchon en voulant jouer « seul », veut ignorer que pour l’instant, les rapports de forces idéologiques et électoraux, se font sur le duo droite-gauche. On peut y ajouter les extrêmes qui pèsent plus ou moins suivant les périodes et les endroits. C’est un bon troskyste-socialiste doublé d’un caractère prétentieux.

    Reply

  • Avatar

    Fred

    |

    Bonjour Mr Santo
    c’est peut-être le prologue, ou le teaser comme on dit maintenant, de ce que seront les européennes. Certains partis se raccrochent au vol et tentent de récupérer désespérément le mouvement des GJ dans l’espoir d’être leurs fer de lance mais surtout de rafler la mise l’an prochain.
    Cet exemple montre que la chose ne sera peut-être pas aussi aisée que certain(e)s le voudraient ou le rêveraient, mise à part le fort taux d’abstention qu’il y aura.
    Il pourrait y avoir une ou des surprises assez inattendues.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Trois titres, trois représentations du monde…

Trois titres, trois représentations du monde…

Ce quotidien est le plus lu dans les Départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Trois éditions les couvrent : Carcassonne, Narbonne et Perpignan. Trois éditions et trois pages de "Une" : t[Lire la suite]
No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :