Contre-Regards

par Michel SANTO

Du rose au bleu.


Depuis le 23 novembre,
un questionnaire a été expédié à 800 Carcassonnais. Pourquoi ? Définir le sentiment d’insécurité en ville. Par qui ? Son député-maire (PS) nouvellement élu Jean-Claude Pérez, qui argue du
« ras-le-bol croissant exprimé quotidiennement par les Carcassonnais face à l’augmentation indéniable de l’insécurité sur l’ensemble du territoire de la ville ». Et qui, naturellement, demande au préfet de : « prendre toutes les mesures utiles pour mettre fin à cette dérive constatée de tous ». Bien ! Et voilà comment aujourd’hui, dans l’exercice de responsabilités, on réclame des mesures de sécurité qu’on stigmatisait hier, dans une posture d’opposition.La Ligue des Droits de l’Homme et sa succursale départementale, qui pourtant chasse quotidiennement ce genre d’annonce,en a perdu sa voix et sa vertu. Quant aux militants et aux électeurs de gauche, ils réécrivent leurs tracts ou se redécouvrent de droite. L’illustration locale du syndrome  du caméléon selon lequel une coalition au pouvoir change irréversiblement de « code » idéologique…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Philippe Jaenada présentait son roman "La Serpe" à Port-Leucate, cet été. Je l'ai lu…

Philippe Jaenada présentait son roman "La Serpe" à Port-Leucate, cet été. Je l'ai lu…

Cette année, Michel Py m'a gentiment adressé (comme il le fait régulièrement à chaque rentrée littéraire) le dernier roman de Philippe Jaenada, "La Serpe"  (éditions Julliard), présenté en avant-prem[Lire la suite]
Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]