Contre-Regards

par Michel SANTO

Et Montebourg s’en va t’en guerre… contre le SarkoHollandisme…

Malbrough1

Et après les murmures Taubiriens aux oreilles de la jeunesse voici  les coups de gueule de Montebourg dans celles de Hollande. Annoncés dans un livre à paraître jeudi, où il y dénonce le Sarkohollandisme; et le PS, qui deviendrait libéral et conservateur. Comme les Républicains il appliquerait la même politique économique et fiscale; et les classes moyennes en seraient les principales victimes. Matraquées de tous côtés, elles seraient, par taxes et impôts sans cesse augmentés. Rien à attendre donc, ni à espérer, de ces deux « partis  dirigés par une sorte de bourgeoisie d’État, haut fonctionnarisée, qui mène exactement les mêmes politiques , en connivence avec Bruxelles ». Une ligne chromatique, si l’on n’en retient que ses notes socio-économiques, qui n’est pas sans rappeler celle de Marine et Mélenchon. Une petite musique qui s’appuie cependant sur des observations justes. Comme la convergence, plus que modérément libérale d’ailleurs,  sur un plan économique et la sélection de ses élites dirigeantes des deux grandes formations politiques dites de gouvernement. Ce qui amène à se poser une question: à quoi, à qui, ce livre va-t-il servir? Rassembler autour de son auteur les opposants de gauche du PS et d’ailleurs dans la perspective des présidentielles de 2017? Si l’intention n’est pas clairement avouée, ce « livre-manifeste » parfaitement « marketé » semble bien fait pour cela. En ce cas, il faut s’attendre à une lutte idéologique et politique sans concession entre les deux grands courants d’une gauche représentés par Montebourg, Duflot, Mélenchon, d’une part, et Hollande, Valls, Placé, d’autre part. Avec une vraie  primaire à Droite et une vraie-fausse à Gauche, 2016 pourrait être l’année d’une purge politique sans précédent. À l’extrême droite aussi, qui verra sans doute une Marine le Pen « centriser » son discours et son programme, notamment sur l’Europe et l’Euro…


  Comptine: Malbrouk s’en va t’en guerre.

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Bernard-Mery de Vargas

    |

    Sarkohollandisme: autre terme pour désigner l’UMPS. Décidemment nos politiques tournent en rond et abondent l’électorat Mariniste.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

        « Sucette » et Marco, les deux (!?) présidents des « Socios » du RCNM ne font pas dans la guimauve épistolaire. C’est un véritable glaçon en effet qu’ils vien[Lire la suite]
L'amputation nécessaire des Départements couvrant les Métropoles (l'exemple de la Haute Garonne)

L'amputation nécessaire des Départements couvrant les Métropoles (l'exemple de la Haute Garonne)

 Pierre Médevielle, en haut, et Georges Méric… Le précédent gouvernement avait prévu la suppression des conseils départementaux mais, pour des raisons bassement politiciennes – ne pas perdre les voix[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :