Contre-Regards

par Michel SANTO

Et Montebourg s’en va t’en guerre… contre le SarkoHollandisme…

Malbrough1

Et après les murmures Taubiriens aux oreilles de la jeunesse voici  les coups de gueule de Montebourg dans celles de Hollande. Annoncés dans un livre à paraître jeudi, où il y dénonce le Sarkohollandisme; et le PS, qui deviendrait libéral et conservateur. Comme les Républicains il appliquerait la même politique économique et fiscale; et les classes moyennes en seraient les principales victimes. Matraquées de tous côtés, elles seraient, par taxes et impôts sans cesse augmentés. Rien à attendre donc, ni à espérer, de ces deux « partis  dirigés par une sorte de bourgeoisie d’État, haut fonctionnarisée, qui mène exactement les mêmes politiques , en connivence avec Bruxelles ». Une ligne chromatique, si l’on n’en retient que ses notes socio-économiques, qui n’est pas sans rappeler celle de Marine et Mélenchon. Une petite musique qui s’appuie cependant sur des observations justes. Comme la convergence, plus que modérément libérale d’ailleurs,  sur un plan économique et la sélection de ses élites dirigeantes des deux grandes formations politiques dites de gouvernement. Ce qui amène à se poser une question: à quoi, à qui, ce livre va-t-il servir? Rassembler autour de son auteur les opposants de gauche du PS et d’ailleurs dans la perspective des présidentielles de 2017? Si l’intention n’est pas clairement avouée, ce « livre-manifeste » parfaitement « marketé » semble bien fait pour cela. En ce cas, il faut s’attendre à une lutte idéologique et politique sans concession entre les deux grands courants d’une gauche représentés par Montebourg, Duflot, Mélenchon, d’une part, et Hollande, Valls, Placé, d’autre part. Avec une vraie  primaire à Droite et une vraie-fausse à Gauche, 2016 pourrait être l’année d’une purge politique sans précédent. À l’extrême droite aussi, qui verra sans doute une Marine le Pen « centriser » son discours et son programme, notamment sur l’Europe et l’Euro…


  Comptine: Malbrouk s’en va t’en guerre.

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Bernard-Mery de Vargas

    |

    Sarkohollandisme: autre terme pour désigner l’UMPS. Décidemment nos politiques tournent en rond et abondent l’électorat Mariniste.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
Le nouvel ordre moral.

Le nouvel ordre moral.

Extrait du "Le nouvel ordre moral" par Christophe Carraud, qui signe, hélas !, le dernier numéro (le 47) de la Revue Conférence : "De même que la propagande va avec le repli (des années noire[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :