Contre-Regards

par Michel SANTO

Fillon, Sarko, Montebourg, Valls et les autres…

imgres-1-copie-1.jpeg     

 

A droite, les médias mettent en scène l’affrontement Sarkozy-Fillon pour la prochaine présidentielle. On peut les comprendre : l’ancien président est  » un bon produit « . Serait-il retiré dans une yourte au fin fond du Tibet à méditer sur le livre de Job, que nos spécialistes en petites phrases et silences éloquents titreraient au retour de Sarko. Non seulement Nicolas leur fait gagner de l’argent, mais Fillon , surtout, en a terriblement besoin. Il n’existe que par lui : en décalque décalé, si je puis dire. Premier ministre de son quinquennat: il ne peut pas ne pas assumer;  candidat à la présidentielle en 2017: il ne peut pas ne pas le combattre. Ne serait ce que virtuellement ; rien n’assure en effet que l’ancien président est envie d’une revanche. Et si il lui en prenaient l’envie, je crains que Fillon ne voit tous ses soutiens prendre la poudre d’escampette. A commencer par Estrosi ! A moins que Montebourg ait raison et qu’il ne revienne qu’avec   » des menottes aux poignets « . Un Montebourg lui aussi engagé dans la course élyséenne, et qui , à coups d’esclandres au sein du gouvernement, écrit son programme. Son dernier dégazage sur le schiste, après qu’il ait enfilé la marinière bretonne, en témoigne. Le PS étant dans l’incapacité de construire le  » récit  » présidentiel, il écrit concurremment le sien – en toute impunité ! –  en piquant chez Chevènement, qu’il assaisonne de grosses louches boboisantes. Un profil de bonapartiste de gauche, quoi! A l’opposé de celui d’un Valls, son adversaire social libéral assumé, qui ressemble tant à son prédécesseur de la place Beauvau! Curieux climat, en ce début d’été. Cotonneux ! Incertain! On cherche désespérément un prévisionniste en chef sensé parler de  l’Elysée, on se bagarre à droite et à gauche et on n’entend plus que Marine, qui nous annonce de grosses tempêtes… 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • pibouleau

    |

    « l’ancien président ait envie » ou faut-il comprendre : est en vie (commentaire : hélas) par contre s’il lui en « prenait » l’envie peut être ben que c’est plus mieux côté esthétique… singulier
    commentaire que v’là  je suis d’humeur badine !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

  Narbonne, vendredi 23h 30   Depuis ce matin, Alain Perea se fait tirer comme un lapin sur les réseaux sociaux. À ses trousses, des milliers de "fusils" venus des quatre coins du[Lire la suite]
Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :