Contre-Regards

par Michel SANTO

Grand Narbonne et Port la Nouvelle: échec!

  grand Narbonne  

Dans un mes de billets du 23/07/2009 j’écrivais ceci « Je ne vois pas comment le préfet de l’Aude pourrait valider un projet de fusion qui, si j’en crois la presse locale, adjoindrait Port-la Nouvelle et l’ensemble rural du ginestacois au Grand Narbonne, tout en laissant de côté le Leucatois. Comme d’habitude, hélas, dans cette région, on joue ” petit bras et politicien ». Quatre ans de perdu pour en arriver là! » . Et aujourd’hui, du côté du Grand Narbonne, l’on fin de s’étonner, que ledit préfet, gardien de « la pertinence des périmètres de fusion » qui lui sont soumis, est renvoyé le maire de Port la Nouvelle et le président de la communauté d’agglomération de Narbonne à une redéfinition de leur projet qui engloberait l’ensemble de la Communauté de Communes Corbières en Méditerranée à laquelle appartient Port la Nouvelle au Grand Narbonne. Confirmant ainsi mon analyse, au grand désespoir de ceux qui considèrent encore dans ce département que tout est permis au « politique » . Et notamment de se constituer des territoires d’opportunités exclusivement fondé sur des critères, appelons les, faute de mieux, politiciens. Les mêmes qui, en 2006, quand cette même fusion leur était proposée l’ont refusée ( voir mon article paru dans l’Indépendant ). Bilan de cette gestion  calamiteuse : six ans de perdus… puisque l’affaire est renvoyée en 2012. Notons au passage la réaction mesurée du maire de Port-la Nouvelle, Henri Martin, qui constate que le Préfet « a fait son boulot,… on va donc se rallier à cet avis. », en signalant toutefois qu’il est le premier responsable de ces deux échecs. Quant au maire de Narbonne, il semble enfin découvrir que « L’intention ne suffit pas. » et qu’il sera  «  quand même très vigilant sur la situation des intercommunalités le moment venu. Je ne veux pas découvrir d’éventuelles difficultés. » Quand je pense que si celui-ci et celui-là avait dit oui, en 2006, le Grand Narbonne incluant Port la Nouvelle, Sigean et Leucate aurait déjà à son actif quatre ans d’expérience et de réalisations ! Qui établira jamais le coût monétaire de cette irresponsabilité politique ? Gageons que de beaux esprits ne manqueront pas d’affirmer qu’il correspond au prix de la démocratie. En l’espèce un prix beaucoup trop cher, et qui va peser, en perte de compétitivité territoriale, sur les entreprises et les hommes de la Narbonnaise.

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    YYYYY

    |

    Monsieur Santo nous revient sur l’air de “je vous l’avais bien dit!!” classique pour lui.
    Un champion pour annoncer les nouvelles déjà produites.
    Mais alors que nous ne a-t-il pas dit pour Mr Dray, aujourd’hui libéré de ses pseudos ennuis judiciaires????
    Il est vrai que M. Santo préfère brocarder la majorité narbonnaise et régionale, tout à la volonté de se ranger derrière son amitiés fort ancienne pour NN, Blanc et compagnie.

    Bien cordialement.

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Tiens vous revoilà! La veille de Noël! Pour me dire quoi? Que mes arguments étaient nuls quand je les exposais pour expliquer que le préfet ve validerait pas la fusion La Nouvelle
    Grand Narbonne quand tous à droite ( eh oui cher monsieur ) et à gauche la tenait pour acquise? Non, bien sur… Que pour Julien Dray  ( je devine que dans quelques temps il va créer
    quelques problèmes dans son parti, attendons..) vous trouvez sans doute moralement et politiquement défendables que l’on puisse prendre 7000 euros dans les caisses d’une association pour acheter
    des montres de luxes… et qu’un seul “rappel à la loi” lui permette de se présenter devant les électeurs?…
    Allez! bonnes fêtes et ne doutez pas que je ne suis pas prêt de me “ranger “derrière quiconque. C’est tout le bonheur que je vous souhaite…
    Bien à vous

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :