Contre-Regards

par Michel SANTO

Hollande et Royal, le couple de la rentrée !

 

 

 

 

 

1236578_10151846157926233_5817910_n.jpg

 

 

On reprochait à Nicolas Sarkozy son côté ” bling-bling “, et en quels termes la presse et nos humoristes le croquaient tous les matins. A la lire aujourd’hui, on se dit cependant que jamais dans l’histoire de la cinquième république, un Président n’a été autant moqué. On le surnommait ” Monsieur petites blagues ” rue de Solférino, c’est  ” Monsieur grosses bourdes ” depuis qu’il est à l’Elysée ! On ne le changera pas, c’est dans sa nature ! Et cette photo censurée par l’A.F.P résume bien cette étrange personnalité. D’un côté, un irrépressible désir de prendre la vie comme une grande comédie, de l’autre, son impérieux besoin d’affirmer son autorité. Une contradiction dévastatrice quand on occupe les plus hautes responsabilités d’un Etat. D’autant que son allure et sa physionomie, qu’il ne peut hélas modifier, en  accentuent, à son corps défendant, le caractère hautement comique. La normalité à ce degré d’incandescence devient quasi pathologique ; et dangereuse, surtout si on y ajoute la part d’hypocrisie naturelle à l’exercice d’un quelconque pouvoir.  En prenant connaissance, aujourd’hui, de l’interview de son ex dans le Point, je me disais qu’il devrait la reprendre auprès de lui, notre Ségolène nationale. Ne dit elle pas en effet qu’elle est ” un personnage sécurisant ” , tout en envoyant , aussitôt dit , quelques missiles dans le propre camp de  ” ses amis ” . Ce couple là aurait de la gueule, non ? 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite,  je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite, je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

      C’était Samedi. Après une petite station devant l’admirable vitrine de Brice Sarda, je reprenais ma «course» quotidienne et remontais vivement vers la place du Forum. U[Lire la suite]
Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio