Contre-Regards

par Michel SANTO

Hollande et Royal, le couple de la rentrée !

 

 

 

 

 

1236578_10151846157926233_5817910_n.jpg

 

 

On reprochait à Nicolas Sarkozy son côté ” bling-bling “, et en quels termes la presse et nos humoristes le croquaient tous les matins. A la lire aujourd’hui, on se dit cependant que jamais dans l’histoire de la cinquième république, un Président n’a été autant moqué. On le surnommait ” Monsieur petites blagues ” rue de Solférino, c’est  ” Monsieur grosses bourdes ” depuis qu’il est à l’Elysée ! On ne le changera pas, c’est dans sa nature ! Et cette photo censurée par l’A.F.P résume bien cette étrange personnalité. D’un côté, un irrépressible désir de prendre la vie comme une grande comédie, de l’autre, son impérieux besoin d’affirmer son autorité. Une contradiction dévastatrice quand on occupe les plus hautes responsabilités d’un Etat. D’autant que son allure et sa physionomie, qu’il ne peut hélas modifier, en  accentuent, à son corps défendant, le caractère hautement comique. La normalité à ce degré d’incandescence devient quasi pathologique ; et dangereuse, surtout si on y ajoute la part d’hypocrisie naturelle à l’exercice d’un quelconque pouvoir.  En prenant connaissance, aujourd’hui, de l’interview de son ex dans le Point, je me disais qu’il devrait la reprendre auprès de lui, notre Ségolène nationale. Ne dit elle pas en effet qu’elle est ” un personnage sécurisant ” , tout en envoyant , aussitôt dit , quelques missiles dans le propre camp de  ” ses amis ” . Ce couple là aurait de la gueule, non ? 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de presse …

Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de

        Humour jaune ! Revue de presse locale – vite faite : un seul "canard" – ; et, stupéfaction à la lecture d'un article consacré à la visite du Haut Commissaire à l'[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio