Contre-Regards

par Michel SANTO

Hommage

Hubert Mouly est mort. Il avait 82 ans et en avait consacré 28 à la gestion de sa cité. Cette ville, qu’il aimait, il l’aura , avec rigueur, indépendance et justice profondément transformée. Tout le monde en convient aujourd’hui : Narbonne est belle. Et c’est à lui que nous le devons. Nous lui devons aussi une leçon: le courage et la dignité sont les seules attitudes requises face aux épreuves de la vie.C’est avec une noblesse qui force l’admiration qu’il a affronté la plus cruelle d’entres elles: la mort de son enfant.Quant à la sienne, il l’a vaincue en restant à jamais dans le cœur et l’esprit des narbonnais.

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :