Contre-Regards

par Michel SANTO

Il est 5 heures Narbonne s’éveille!

Il est ( l’heure est imprécise, 5 heures peut-être ), Narbonne (ou Paris, peu importe ) s’éveille, s’éveille.Les journaux sont imprimés.Les ouvriers sont déprimés.Les gens se lèvent, ils sont brimés… Il est…  ( 5 heures disions nous ), ” la give rauche” ( le nom du bar est discutable ) s’éveille, s’éveille.Les journaux sont commentés. Les lecteurs sont déprimés. Les gens se lèvent, ils sont blindés. Il est ( je ne sais plus…), la rue s’éveille, s’éveille. Les feuilles mortes sont ramassées. Les éboueurs sont consternés. Les gens se lèvent, ils sont frustrés. Il est ?, Narbonne s’éveille (?), s’éveille (?). Les cafés nettoient leurs glaces.Le rosé est dans les tasses ( ah bon!). Les gens s’embrasent, ils sont sidérés….
Avec l’aide de J. Dutronc

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    phthoreux

    |

    Sympathique hommage à un artiste hélas trop rare (le magnifique concert de Jacques Dutronc vers lequel votre billet renvoie date sauf erreur de 1992 !)Quant à votre bonne ville de Narbonne, dites moi, les feuilles mortes s’y ramassent déjà la pelle ? Je pensais que vous aviez le privilège d’étés délicieusement prolongés…

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Hélas oui! victimes d’une maladie dont j’ignore l’origine, ils perdent même leurs feuilles durant l’été. Cela dit, nous entrons dans le mois le plus agréable de la saison…
    Bien à vous

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :